Un Thaïlandais fabrique ses prothèses avec des matériaux recyclés

Khumpi Nari a perdu ses deux bras et sa jambe droite. Face à l'adversité, il a décidé de fabriquer ses propres prothèses en Thaïlande. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

D comme débrouille, R comme récupération. Ces deux ingrédients ont permis à Khumpi Nari, qui vit en Thaïlande, de retrouver son autonomie. L'homme handicapé a fait preuve d'un grand courage et d'une importante ingéniosité pour se sortir d'une situation difficile. Il peut à nouveau saisir des objets grâce à ces prothèses qu’il a intégralement fabriquées avec des matériaux recyclés et beaucoup d’ingéniosité.

Bricoleur hors pair

Des tuyaux en plastique, des morceaux de métal ou encore des semelles de chaussure ont été utilisés dans la fabrication de ses prothèses. Il a aussi fallu quelques bouts de ficelle pour actionner le tout. Gravement électrocuté il y a deux ans, le jeune homme Khumpi Nari a survécu, mais a perdu ses deux bras et sa jambe droite. Le Thaïlandais se dit prêt à offrir ses services de bricoleur hors pair à qui voudra bien l’embaucher.

Il fabrique ses prothèses seul
Il fabrique ses prothèses seul (FRANCEINFO)