Sri Lanka : l'effondrement d'une montagne d'ordures fait au moins quinze morts dans un bidonville

Quarante habitations ont également été détruites.

Un Sri Lankais fouille une décharge à ciel ouvert, à Colombo, le 10 décembre 2009.
Un Sri Lankais fouille une décharge à ciel ouvert, à Colombo, le 10 décembre 2009. (ISHARA S. KODIKARA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La pile de déchets mesurait 91 mètres de haut. Au moins quinze personnes, dont quatre enfants, ont été tuées, vendredi 14 avril, au Sri Lanka, dans l'effondrement d'une montagne d'ordures, selon les autorités. Selon la porte-parole de l'hôpital national de Colombo, Pushpa Soysa, deux garçons et deux filles font partie des dix morts. Ils étaient âgés de 11 à 15 ans.

Les pompiers se sont précipités à Kolonnawa, à la limite nord-est de la capitale Colombo, après qu'une pile de déchets de 91 mètres de haut, déstabilisée pendant la nuit par des pluies torrentielles, a pris feu et s'est écroulée sur des habitations. "Nous pensons qu'environ 40 logements ont été détruits", a dit à des journalistes un responsable du service chargé de la gestion des catastrophes.

800 tonnes de déchets déversés chaque jour

Des centaines de soldats ont été mobilisés après que le président Maithripala Sirisena a ordonné à l'armée et à la police de prêter main-forte aux pompiers, ont précisé des responsables officiels. "Une opération de recherche de survivants est en cours", a de son côté déclaré la police dans un communiqué.

Les habitants de la zone dénoncent régulièrement le ravage environnemental provoqué par cette décharge à ciel ouvert, où s'entassent 23 millions de tonnes d'ordures et où 800 tonnes de déchets solides supplémentaires sont déversées chaque jour.