VIDEO. De longs poils de nez pour filtrer l'air pollué : la campagne choc d'une ONG chinoise

La branche chinoise de l'association écologiste WildAid publie un spot futuriste pour sensibiliser le public aux dangers de la pollution de l'air.

WILDAID / VIMEO

Mis à jour le , publié le

"Changez la pollution de l'air avant qu'elle ne vous change." L'ONG WildAid Chine (en anglais), qui lutte pour la protection de l'environnement, publie une vidéo mettant en scène, dans un futur proche, des Chinois dotés de longs poils de nez développés pour filtrer l'air.

Un tiers des Chinois respire un air pollué

Dans ce spot, les humains – et les chiens – sont tellement habitués à vivre dans une atmosphère viciée que leur organisme s'est adapté. Leurs poils de nez sont même devenus des accessoires de mode, au même titre que les cheveux.

Environ un tiers des 1,35 milliard de Chinois vit dans un air pollué, selon l'Organisation mondiale de la santé. Dans un récent sondage mené par WildAid, plus de 90% des Chinois sont préoccupés par cette pollution de l'air. Au cours des trente dernières années, les décès par cancer du poumon ont augmenté de 465%, toujours selon WildAid.

Capture d'écran de la vidéo de campagne contre la pollution de l'air en Chine, février 2016
Capture d'écran de la vidéo de campagne contre la pollution de l'air en Chine, février 2016 (WILDAID / VIMEO)