Deux policiers pakistanais dans les rues de Karachi (Pakistan), le 18 juin 2012.
Deux policiers pakistanais dans les rues de Karachi (Pakistan), le 18 juin 2012. (ASIF HASSAN / AFP)

C'est un ordre : le chef de la police du Pendjab, la province la plus peuplée du Pakistan, a décrété que le tour de taille de ses 175 000 subordonnées ne devait plus excéder 96 cm. "Quand ils sont en surpoids, les policiers ne sont pas en mesure de traquer efficacement les bandits, voleurs et autres criminels", a expliqué sa porte-parole.

Selon elle, au moins 50% des policiers du Pendjab sont en surpoids. Cette proportion atteindrait même 77% à Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad, qui abrite le quartier général de l'armée et a été visée ces dernières années par plusieurs attaques meurtrières des rebelles talibans, selon le quotidien en anglais The News. "Les policiers y semblent en train de perdre la bataille du bide", note facétieusement le journal.

Le chef de la police a donc envoyé à tous les policiers de sa province une lettre leur ordonnant de maîtriser leur poids. Ceux qui seront toujours en surpoids à partir du 1er juillet ne seront plus affectés à des postes de terrain.