Pakistan : au moins 72 morts lors d'un attentat suicide dans un sanctuaire soufi

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque, perpétrée dans la ville de dans la ville de Sehwan Sharif, dans le sud du pays. Le bilan fait également état de plus de 150 blessés.

Capture d\'écran de Google maps pointant la ville pakistanaise de Sehwan Sharif, dans le sud du pays, où un attentat suicide a fait au moins 72 morts, le 16 février 2017.
Capture d'écran de Google maps pointant la ville pakistanaise de Sehwan Sharif, dans le sud du pays, où un attentat suicide a fait au moins 72 morts, le 16 février 2017. (GOOGLE MAPS)
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Environ 72 personnes tuées et 150 autres blessées. C'est le bilan de l'explosion d'une bombe dans un sanctuaire de la minorité musulmane soufie, jeudi 16 février, dans le sud du Pakistan, selon un bilan des responsables locaux. Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat suicide.

Trois attentats au Pakistan en quelques jours

L'attaque s'est produite dans la ville de Sehwan Sharif, dans la province de Sindh, dans le sud du pays. Le temple Lal Shahbaz Qalandar était bondé au moment de l'explosion. "Beaucoup de blessés sont dans un état critique et seront transférés à Karachi" dès que possible, a précisé le chef de la police de la province du Sindh.

Le Premier ministre, Nawaz Sharif, a immédiatement réitéré sa ferme intention de continuer à lutter contre les islamistes et "de maintenir l'identité du Pakistan". Lundi, à Lahore, un attentat suicide revendiqué par une faction des talibans pakistanais avait fait 13 morts. Un autre attentat suicide a eu lieu mercredi dans une zone tribale frontalière de l'Afghanistan. Il a fait cinq morts.