Il ressemble à un artichaut doté de pattes et d'une queue. Et il est l'unique mammifère au monde recouvert d'écailles. Selon la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites), lundi 28 juillet, les huit espèces de pangolins sont menacées de disparaître

Selon le groupe spécialisé sur le pangolin, qui est établi à Londres à la Société de zoologie, l'animal est à présent le groupe de mammifères au monde le plus victime de commerce illégal, avec plus d'un million d'entre eux capturés dans la nature au cours des 10 dernières années. Surtout présents en Afrique et en Asie du Sud-Est, les pangolins souffrent du braconnage. En dépit d'une interdiction de leur vente en Asie, le commerce illégal de ces animaux est florissant, car leur chair est très prisée, notamment pour les repas de fête. 

De plus, en médecine traditionnelle chinoise, les écailles de pangolin sont aussi considérées comme pouvant traiter de nombreuses affections, telles que le psoriasis ou une mauvaise circulation sanguine.