Non, le Premier ministre néo-zélandais n'est pas un reptile extraterrestre

John Key a dû se justifier publiquement, et passer une visite médicale, après qu'un habitant d'Auckland a déposé une requête officielle à ce sujet. 

Le Premier ministre néo-zélandais John Key, à Sydney (Australie), le 7 février 2014.
Le Premier ministre néo-zélandais John Key, à Sydney (Australie), le 7 février 2014. (ROB GRIFFITH / AFP)

Mis à jour le , publié le

"J'ai vu un médecin ainsi qu'un vétérinaire et tous deux ont confirmé que je ne suis pas un reptile." Le Premier ministre néo-zélandais John Key a été obligé de répondre très officiellement à cette curieuse question, rapporte mercredi 12 février le site 3news (lien en anglais)

A l'origine de cette déclaration : Shane Warbrooke, un citoyen d'Auckland qui a déposé le mois précédent un "official information act" auprès du bureau du chef du gouvernement. Il y demandait "toute preuve démentant la théorie selon laquelle John Key serait en réalité un reptile alien usant de la forme humaine pour la conduire à l'esclavage comme l'explique David Icke". Cet auteur britannique raconte, depuis le début des années 1990, que des reptiles humanoïdes domineraient secrètement le monde.

"Je ne suis certainement pas un reptile. Je n'ai jamais été dans un vaisseau spatial, jamais été dans l'espace, et ma langue n'est pas trop longue non plus", a donc martelé, non sans sourire, le Premier ministre néo-zélandais devant la presse. Et de se décrire comme "un kiwi [surnom des habitants de Nouvelle-Zélande] ordinaire"