VIDEO. Inde : des opérations du cœur réalisées à la chaîne

En Inde, un chirurgien a inventé les opérations à bas coût. Explications.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un chirurgien indien pratique des opération à bas coût, sur le modèle du travail à la chaîne mis en place par le fordisme dans les usines. Sans risque pour les patients, le prix d'une opération est divisé par dix par rapport à un établissement occidental. Au total, 26 blocs opératoires fonctionnent dix heures par jour sans aucun temps mort. A tout moment, au moins cinq opérations à cœur ouvert sont pratiquées parallèlement.

Le fondateur de l'hôpital, le docteur Devi Shetty, est désormais à la tête du plus grand centre de cardiologie au monde. "Normalement, dans un service de chirurgie cardiaque, il y a deux ou trois opérations par jour. Voici notre liste pour aujourd'hui, il y a trente-deux opérations du cœur prévues", explique ce dernier.

Optimiser chaque geste

Pour réussir cette prouesse, Devi Shetty et son équipe de 29 chirurgiens ont inventé un système inédit d'opérations à la chaîne. Chaque infirmière ou médecin répète le même geste sur chaque patient avec un objectif : l'optimisation. L'anesthésiste suit la même logique. Elle surveille jusqu'à quatre opérations en même temps à travers des fenêtres. Les blocs opératoires sont en enfilade.

Le taux de mortalité est aussi faible que dans les meilleurs établissements occidentaux. Une opération coûte environ 2 000 euros, soit dix à quinze fois moins cher qu'en France. Les patients afflux de toute l'Inde et même des pays voisins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chirurgiens effectuent une opération à cœur ouvert à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris, le 17 décembre 2007.
Des chirurgiens effectuent une opération à cœur ouvert à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris, le 17 décembre 2007. (MARTIN BUREAU / AFP)