Des militaires indonésiens à Medan (Indonésie), mercredi 12 mars 2014, lors d'opérations de recherche pour retrouver le Boeing disparu. 
Des militaires indonésiens à Medan (Indonésie), mercredi 12 mars 2014, lors d'opérations de recherche pour retrouver le Boeing disparu.  (ATAR / AFP)

Les recherches continuent, cinq jours après la disparition d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines, qui reliait Kuala Lumpur (Malaisie) à Pékin (Chine) et transportait 239 personnes. En vain. La Malaisie s'attire donc les critiques de la Chine, qui la presse d'"intensifier ses efforts".

Suivez ici les dernières informations.

 La Chine déplore un flux d'informations "assez chaotique" dans l'enquête.

 L'armée de l'air malaisienne assure ne pas exclure "la possibilité d'un demi-tour en vol (…) avant que l'avion n'échappe au radar". Les recherches ont été étendues à la mer d'Andaman, à des centaines de kilomètres au nord-ouest du périmètre de recherche initial.

 La compagnie Malaysia Airlines "n'a aucune raison de penser" qu'un acte intempestif de l'équipage a provoqué la disparition de son Boeing 777.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MALAYSIA

00h05 : Il est minuit, voici les titres :

Il est trop tôt pour confirmer qu'il s'agit bien de l'avion recherché. La chaîne CNN (en anglais) a diffusé des images prises par un satellite chinois "qui pourraient montrer le lieu du crash", en mer, du Boeing 777 de Malaysia Airlines toujours porté disparu.

•  Deux téléphones utilisés par Nicolas Sarkozy ont été placés sur écoute les 3 et 19 septembre 2013. L'une de ces lignes était ouverte au nom de Paul Bismuth, "choqué" que son nom ait servi de pseudonyme.

• Deux immeubles se sont effondrés après une explosion à New York, dans le quartier d'East Harlem, dans le nord de Manhattan. Le drame a fait au moins deux morts et 18 blessés. Il a été provoqué par une fuite de gaz, selon le maire Bill de Blasio.

• Plus de 50 roquettes ont été tirées sur le sud d'Israël depuis la bande de Gaza. Une offensive des brigades Al-Qods, branche armée du Jihad islamique palestinien, en représailles à la mort hier de trois de ses combattants dans un raid israélien. L'armée israélienne a riposté.  Le PSG se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions après sa victoire sur Leverkusen (4-0, 2-1).

23h22 :  Les images ont été prises dimanche, au lendemain de la disparition du vol, mais viennent juste d'être rendues publiques. Selon CNN (lien en anglais) un satellite chinois a détecté des objets flottants en mer de Chine, qui sont "soupçonnés de de correspondre à une zone de crash" du Boeing de la compagnie Malaysia Airlines. Plus de détails dans notre article.(CNN / FRANCETV INFO)


23h13 :  Il est trop tôt pour confirmer qu'il s'agit bien de l'avion recherché. La chaîne CNN (en anglais) a diffusé des images prises par un satellite chinois "qui pourraient montrer le lieu du crash", en mer, du Boeing 777 de Malaysia Airlines toujours porté disparu.

17h41 :  Presque cinq ans après le crash du vol Rio-Paris AF447 dans l'Atlantique, les familles des victimes françaises revivent le traumatisme à travers la disparition de l'avion de la Malaysia Airlines. Elles pointent du doigt des dysfonctionnements. "On n'a pas tiré les leçons du passé", estiment-elles. Notre journaliste Christophe Rauzy les a interrogées.


(BRAZILIAN NAVY / AFP)


14h12 : Il est 14 heures, voici les principales informations de ce début d'après-midi :

•  L'affaire de la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy se retourne contre l'exécutif. Sous le feu des critiques de l'UMP, la garde des Sceaux et le Premier ministre reconnaissent qu'ils en avaient connaissance mais changent à nouveau de version. Christiane Taubira assure ne pas avoir menti et refuse de démissionner. Elle souligne qu'elle ne disposait pas d'informations précises sur le contenu et la durée des écoutes.

•  Les recherches continuent, cinq jours après la disparition d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines. Le dernier signal connu du vol a peut-être été enregistré trois quarts d'heure après qu'il a disparu des écrans radars, et ce très à l'ouest de son trajet prévu. La Chine déplore un flux d'informations "assez chaotique" dans l'enquête. Les dernières informations sont à retrouver dans notre direct.


• Le seuil d'alerte maximum à la pollution aux particules fines est déclenché en Ile-de-France. C'est la deuxième journée consécutive à un tel niveau. En dehors de Paris, de nombreuses autres régions sont touchées par cet épisode.

•  Michael Schumacher va un peu mieux. "Nous sommes et restons confiants sur le fait que Michael va s'en sortir et se réveiller. Il y a quelquefois des petits signes encourageants"estime son agente

13h58 :  "Eh bien, bonne nuit." Voici le dernier message radio transmis au contrôle aérien par le Boeing 777, porté disparu depuis samedi, selon l'ambassadeur malaisien à Pékin. Ces mots ont été prononcés par l'un des pilotes au moment où l'avion quittait l'espace aérien malaisien pour entrer dans l'espace aérien vietnamien, selon les propos de l'ambassadeur, rapportés par le journal Straits Times de Singapour (en anglais).

12h04 : A midi, on fait le point sur l'actualité : 

• 
 Cacophonie au gouvernement sur l'affaire de la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy. Christiane Taubira est accusée d'avoir "menti", affirmant avoir découvert cette information dans la presse. Qu'a-t-elle dit exactement ? Francetv info reprend les versions.

•  Les recherches continuent, cinq jours après la disparition d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines. La Chine déplore un flux d'informations "assez chaotique" dans l'enquête. Le dernier signal connu du vol a peut-être été enregistré trois quarts d'heure après qu'il se fut effacé des écrans radars, et très à l'ouest de son trajet prévu. Les dernières informations sont à retrouver dans notre direct.

• Le seuil d'alerte maximum à la pollution aux particules fines est déclenché en Ile-de-France. C'est la deuxième journée consécutive à un tel niveau. En dehors de Paris, de nombreuses autres régions sont touchées par cet épisode.

Michael Schumacher va un peu mieux. "Nous sommes et restons confiants sur le fait que Michael va s'en sortir et se réveiller. Il y a quelquefois des petits signes encourageants"estime son agente

11h43 :  Le dernier signal connu du vol Kuala Lumpur-Pékin de la Malaysia Airlines a peut-être été enregistré trois quarts d'heure après qu'il s'est effacé des écrans radars, et très à l'ouest de son trajet prévu. Des informations encore conditionnelles qui doivent encore être confirmées, selon le chef d'état-major de l'armée de l'air malaisienne.

11h10 :  La Malaisie répond aux critiques sur les recherches engagées pour retrouver le Boeing 777 de la Malaysia Airlines"Il n'y a de confusion que si vous voulez y voir de la confusion", a rétorqué le ministre malaisien des Transports, Hishammuddin Hussein.

10h10 : A 10 heures, que faut-il retenir dans l'actualité de ce mercredi matin ? 

• 
 Jean-François Copé accuse Christiane Taubira d'avoir "menti" dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy et demande sa démission. La communication du gouvernement tourne au désavantage de la ministre de la Justice. Alors que cette dernière a affirmé à deux reprises avoir appris l'existence de ces écoutes dans la presse, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a reconnu sur France 2, mardi, que la garde des Sceaux et lui-même en étaient informés depuis le 26 février. Information confirmée ce matin par le procureur général François Falletti.

•  Nicolas Sarkozy était sur écoute depuis six mois, rapporte Europe 1.

• Le seuil d'alerte maximum à la pollution aux particules est déclenché ce matin en Ile-de-France, un niveau atteint pour la deuxième journée consécutive, annonce l'agence régionale de surveillance de la qualité de l'air, Airparif.

• La Chine a déplore un flux d'informations "assez chaotique" dans l'enquête sur la disparition d'un Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Les recherches ont été étendues à la mer d'Andaman, à des centaines de kilomètres au nord-ouest du périmètre de recherche initial.

08h19 : A 8 heures, on fait le point sur l'actualité : 

 Cacophonie au sein du gouvernement. Sur RTL, Manuel Valls vient d'expliquer qu'il avait été mis au courant des écoutes en lisant la presse, tout comme Christiane Taubira. Pourtant, Jean-Marc Ayrault a expliqué hier, sur France 2, que lui et la garde des Sceaux avaient été informés le 26 février, date à laquelle le juge d'instruction a versé les écoutes au dossier.

•  Nicolas Sarkozy était sur écoute depuis six mois, rapporte Europe 1.

Toujours aucune trace du vol MH370. Pressée de s'expliquer sur les informations contradictoires circulant au sujet du sort de l'avion, l'armée de l'air malaisienne a assuré n'avoir "pas exclu la possibilité d'un demi-tour en vol (...) avant que l'avion n'échappe au radar". Les recherches ont été étendues à la mer d'Andaman, à des centaines de kilomètres au nord-ouest du périmètre de recherche initial.
  
Kiev n'a pas l'intention d'intervenir militairement en Crimée pour empêcher le rattachement de la péninsule à la Russie, affirme Olexandre Tourtchinov. Le président par intérim préfère protéger l'est de l'Ukraine.

07h45 :  La compagnie Malaysia Airlines "n'a aucune raison de penser" qu'un acte intempestif de l'équipage a provoqué la disparition de son Boeing 777.

06h24 :  Le Vietnam a en effet annoncé cette nuit suspendre ses recherches aériennes, "en attendant des informations de la Malaisie", a précisé le vice-ministre des Transports, Pham Quy Tieu. 

Car pour le moment, ces informations sont floues et contradictoires. Si le chef de l'armée de l'air malaisienne n'a pas exclu ce matin la possibilité que l'avion ait fait demi-tour en vol pour prendre un cap inverse, il a néanmoins démenti les informations d'un média malaisien qui affirmait hier, en le citant, que le radar l'avait détecté au-dessus du détroit de Malacca entre la péninsule malaisienne, sur sa côte ouest, et l'île indonésienne de Sumatra.

06h23 :  Bonjour, Pouvez vous nous éclairer sur les tensions entre le Vietnam et la Malaisie qui ont conduit a l'arrêt des recherches aériennes de l'armée vietnamienne? Merci

06h01 : Et on commence ce mercredi par un premier point sur l'actualité :
Toujours aucune trace du vol MH370. Pressée de s'expliquer sur les informations contradictoires circulant au sujet du sort de l'avion, l'armée de l'air malaisienne a assuré n'avoir "pas exclu la possibilité d'un demi-tour en vol (...) avant que l'avion n'échappe au radar". Les recherches ont été étendues à la mer d'Andaman, à des centaines de kilomètres au nord-ouest du périmètre de recherche initial.C'est l'affaire dans l'affaire. Christiane Taubira et Jean-Marc Ayrault étaient au courant des écoutes visant Nicolas Sarkozy et son avocat, depuis le 26 février. Le Premier ministre l'a confirmé hier soir sur France 2, alors que la garde des Sceaux assurait ne pas avoir été informée de la procédure avant les révélations du Monde, le 7 mars. L'exécutif ignorait en revanche le contenu des écoutes, selon Jean-Marc Ayrault.

Kiev n'a pas l'intention d'intervenir militairement en Crimée pour empêcher le rattachement de la péninsule à la Russie, affirme Olexandre Tourtchinov. Le président par intérim préfère protéger l'Est de l'Ukraine.

• Une enquête a été ouverte au parquet de Paris après les menaces de mort lancées par un site islamiste contre François Hollande.