Des membres de l'aviation singapourienne scrutent la mer à la recherche de débris du Boeing disparu de Malaysia Airlines, le 10 mars 2014.
Des membres de l'aviation singapourienne scrutent la mer à la recherche de débris du Boeing disparu de Malaysia Airlines, le 10 mars 2014. (DESMOND LIM / THE STRAITS TIMES / AFP)

Les recherches continuent, deux jours après la disparition d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines, qui reliait Kuala Lumpur (Malaisie) à Pékin (Chine) et transportait 239 personnes. En vain. Aucune trace de l'avion n'a été retrouvée, lundi 10 mars. La Malaisie s'attire donc les critiques de la Chine, qui la presse d'"intensifier ses efforts".  

Suivez ici les dernières informations.

La nappe de carburant pas liée à l'avion. Le fioul prélevé en mer sur une nappe dérivant au large de la Malaisie n'appartient pas au Boeing 777 de Malaysia Airlines, ont révélé des analyses dans la matinée. "Ce carburant n'est pas utilisé pour les avions" mais pour les navires, a déclaré la porte-parole de la police maritime malaisienne.

Faux espoirs autour d'un potentiel canot. Lundi matin, un "objet jaune" faisant penser à un canot de sauvetage a été repéré en train de flotter à la surface. Ce n'en est finalement pas un. L'objet est en fait un bouchon de bobine de fil recouvert de mousse, précise l'aviation civile sur son site internet, sans indiquer cependant si cet objet peut ou non se trouver à bord d'un avion.

Aucune piste écartée. Le mystère reste donc entier sur les causes de cette disparition "stupéfiante". L'hypothèse d'une attaque terroriste reste d'actualité, alors que la Malaisie enquête sur la présence de quatre personnes suspectes à bord du vol. Mais rien n'est confirmé. Selon des analyses radar, "il existe une possibilité réelle que l'avion ait fait demi-tour", a fait savoir le chef de l'armée de l'air malaisienne. Mais cela aurait dû déclencher les systèmes d'alarme, ce qui n'a pas été le cas. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CRASH

22h43 :  @adc : Quelques téléphones oui, selon le Washington Post. Des familles de disparus ont essayé d'appeler certains portables, qui sonnent toujours. Ils prient les autorités chinoises de géolocaliser ces appareils pour éclairer le mystère de la disparition d'un Boeing de Malaysia Airlines.

22h38 : Est-il vrai que les portables des personnes disparues lors du crash de Malaisie sonnent encore ? merci

21h07 :  Ils sonnent toujours, mais dans le vide. Dix-neuf téléphones portables appartenant à des passagers du Boeing disparu en mer de Chine semblent toujours fonctionner. Des proches des victimes l'assurent et réclament leur géolocalisation.

(MARK RALSTON / AFP)

18h22 :  L'avion de Malaysia Airlines est toujours introuvable. Francetv info fait le point sur les questions en suspens autour de ce "mystère aéronautique sans précédent" dans cet article.(ATAR / AFP)


16h54 :  @anonyme : La disparition inexpliquée du Boeing 777 de Malaysian Airlines rappelle en effet celle du vol 447 d'Air France qui assurait la liaison Rio de Janeiro-Paris, le 1er juin 2009. L'Airbus A330 s'était abîmé dans l'Atlantique. Les premiers débris n'avaient été retrouvés qu'une semaine plus tard.

16h54 :  Combien de temps avait t'on mis pour localiser les premiers débris du vol Rio/Paris ?

14h50 : @anonyme : Le mystère reste entier après la disparition du Boeing de la compagnie Malaysia Airlines. Et après trois jours d'opérations infructueuses, la zone de recherche a été étendue

Quant à l'objet flottant jaune, repéré au large du Vietnam, ce n'était pas un canot de sauvetage du vol 370 mais un bouchon de bobine de fil recouvert de mousse, précise l'Aviation civile. Elle n'indique cependant pas si cet objet peut ou non se trouver à bord d'un avion. 

14h49 : Toujours rien de neuf pour l'avion de la Malaysia Airlines ? Qu'en est-il de l'objet jaune flottant repéré aujourd'hui ?

14h09 :  La Malaisie décide d'étendre la zone de recherche du Boeing de Malaysian Airlines. La disparition de l'avion, avec à son bord 239 personnes, reste un "mystère aéronautique sans précédent". Le responsable de l'enquête n'exclut toujours aucune hypothèse, y compris celle d'un détournement. 

11h56 :  Comment peut-on perdre la trace d'un avion en plein vol ? Après la disparition inexpliquée du vol MH370 de Malaysia Airlines, Salomé Legrand pour francetv info a posé la question à un contrôleur aérien. (JOEL SAGET / AFP)


11h54 : La nappe de carburant observée au large de la Malaisie sans rapport avec le Boeing.

10h32 :  Espoir déçu au large du Vietnam. L'objet flottant repéré ce matin n'est pas un canot de sauvetage embarqué à bord d'avions de ligne, annoncent les autorités vietnamiennes. Il s'agit en réalité "d'un bouchon de bobine de fil recouvert de mousse".

09h54 : Au menu de notre rédaction ce lundi : 

Salomé Legrand cherche à savoir comment l'on peut perdre la trace d'un avion en plein vol. 

Yann Thompson s'intéresse quant à lui au secret professionnel entre un client et son avocat.

09h30 : Un artiste indien a réalisé cette sculpture éphémère, sur une plage de Puri, dans l'Etat indien de l'Orissa, en mémoire des disparus du vol MH370.


 (Reuters)

09h12 :  La Malaisie "doit intensifier ses efforts" prévient Pékin. 

08h52 :  Les autorités vietnamiennes ont envoyé des hélicoptères après avoir repéré "un objet jaune", peut-être un bateau de sauvetage.

07h45 :  Les autorités malaisiennes ne cachent plus leur perplexité. Lors d'une conférence de presse organisée ce matin, elles ont annoncé que les recherches engagées pour retrouver le Boeing 777 disparu depuis plus de 48 heures n'avaient toujours rien donné.

Voici les dernières informations en images.


(TRISTAN DESSERT / PIERRE MONEGIER - FRANCE 2)

07h58 :  @pelo765 C'est en effet l'une des grandes interrogations. Tout ce que l'on sait pour le moment, c'est que le Boeing 777 a disparu des écrans radar une heure après son décollage, quelque part entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam. L'armée malaisienne, citant des analyses radar, a évoqué dimanche l'hypothèse que l'avion ait fait demi-tour vers Kuala Lumpur. Mais un demi-tour aurait dû déclencher des alertes, alors qu'aucun signal de détresse, ou autre, n'a été envoyé par le pilote expérimenté.

07h26 :  Comment se fait-il qu'il n'y ait aucune donnée enregistrée de la position finale de l'avion quand il a disparu des radars?

06h06 :  De possibles débris du Boeing 777 disparu avaient été découverts au large du Vietnam, selon l'aviation civile vietnamienne. Mais cette information a été démentie ce matin par l'enquêteur en chef. Le point sur les recherches dans notre article. Pierre Monégier pour France 2 assistait à cette conférence de presse.