Des proches des victimes du crash du vol MH370 lancent une levée de fonds pour financer les recherches de l'épave

En trois ans, seuls quelques débris de l'avion ont été retrouvés sur les côtes de l'île Maurice, de La Réunion et d'une île située au large de la Tanzanie.

Un homme écrivant un message d\'hommage aux victimes, le 6 mars 2016 à Kuala Lumpur (Malaisie).
Un homme écrivant un message d'hommage aux victimes, le 6 mars 2016 à Kuala Lumpur (Malaisie). (CITIZENSIDE/AIMAN ARSHAD / CITIZENSIDE / AFP)
avatar
franceinfo avec ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les familles en deuil ne veulent pas que les recherches s'arrêtent. Samedi 4 mars, des proches des passagers du vol MH370 de Malaysia Airlines, disparu il y a près de trois ans jour pour jour avec 239 personnes à bord, ont annoncé le lancement d'une levée de fonds privés destinés à financer la relance des recherches de l'épave.

Après avoir tenté pendant près de trois ans de retrouver le Boeing 777 disparu en mars 2014, la Malaisie, l'Australie et la Chine ont suspendu leurs recherches en janvier. Le mystère autour de la disparition de l'appareil reste entier.

Une opération à 14 millions d'euros

Grace Nathan, une juriste malaisienne dont la mère était à bord du Boeing disparu alors qu'il faisait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, a expliqué que les familles espéraient lever 15 millions de dollars (14 millions d'euros) pour financer des recherches au nord de la zone déjà explorée.

Jusqu'à présent, seuls quelques débris ont été retrouvés sur les côtes de l'île Maurice, de La Réunion et d'une île située au large de la Tanzanie. L'Australie n'a d'ailleurs pas exclu de mener à l'avenir de nouvelles recherches sous-marines.