Arménie

Le génocide arménien, l'un des premiers du XXe siècle, a coûté la vie à 1 200 000 Arméniens entre avril 1915 et juillet 1916. Cette cicatrice encore ouverte, qui empoisonne les relations entre l'Arménie et la Turquie, trouve ses origines dans le déclin de l'Empire ottoman à la veille de la Première Guerre mondiale. Les exactions commises contre les Arméniens par les ancêtres de la Turquie impliquent en effet de lourds enjeux territoriaux et financiers, dont le contentieux est toujours vif à l'heure actuelle.

123

Dans la même rubrique