De retour en France vendredi 1er juin, Roméo Langlois est revenu sur ses conditions de détention aux mains de la guérilla des Farc dans la jungle colombienne. "Ça n'a pas été facile tous les jours, mais j'ai été très très bien traité", raconte le journaliste français, qui parle de sa prise d'otage d'un mois comme d'un "petit incident de parcours".

Au cours d'une conférence de presse, le jeune homme de 35 ans, arrivé peu avant 11h20 à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle à bord d'un vol régulier d'Air France en provenance de Bogota, a rendu hommage à la mobilisation de ses amis et de sa famille et remercié la chaîne France 24 dont il était le correspondant en Colombie.

Le journaliste Français Roméo Langlois, ex-otage des Farc en Colombie, donne une conférence de presse à son arrivéeà l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, le 1er juin 2012.
Le journaliste Français Roméo Langlois, ex-otage des Farc en Colombie, donne une conférence de presse à son arrivéeà l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, le 1er juin 2012. (FTVI / FRANCE 24)