VIDEO. Le musée du 11-Septembre choque les familles des disparus

La boutique installée à la sortie du musée, qui ouvre ses portes lundi à New York, n'est pas du goût des proches des victimes des attentats.

Voir la vidéo
JACQUES CARDOZE / FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un lieu à l'ambiance grave, dédié aux hommages et au recueillement. Le musée du 11-Septembre a ouvert ses portes jeudi 15 mai à New York, présentant des objets témoignant de l'horreur des attentats, retraçant l'histoire des 2 983 victimes et le déroulement de cette sombre journée de 2001. Mais le musée s'attire d'entrée les foudres des familles des victimes. En cause : la boutique de souvenirs.

"Choquant et répugnant"

Parmi les objets disponibles à la vente figurent notamment une peluche de chien sauveteurun foulard en soie à l'effigie des Twin Towers ou encore des boucles d'oreilles inspirées d'un arbre qui a "survécu" aux attaques.

De nombreux proches des personnes mortes après l'effondrement des tours jugent "ça choquant et répugnant de vendre des babioles", comme l'explique une mère au Telegraph (article en anglais) : "C'est la chose la plus grossière, la plus insensible que d'avoir installé une entreprise commerciale à l'endroit où mon fils est mort."

Le président américain Barack Obama et l\'ancien maire de New York Michael Bloomberg, le 15 mai 2014 lors de l\'inauguration du musée du 11-Septembre, à New York (Etats-Unis).
Le président américain Barack Obama et l'ancien maire de New York Michael Bloomberg, le 15 mai 2014 lors de l'inauguration du musée du 11-Septembre, à New York (Etats-Unis). (JEWEL SAMAD / AFP)