Un rabbin trouve 98 000 dollars dans un bureau acheté sur internet... et les rend

L'homme, qui officie dans le Connecticut (Etats-Unis), a expliqué que "si Dieu avait voulu lui accorder une telle somme, il l'aurait fait différemment". 

Capture d'écran du reportage de ABC News consacré au rabbin qui a rendu 98 000 dollars retrouvés par hasard dans un bureau, début septembre 2013.
Capture d'écran du reportage de ABC News consacré au rabbin qui a rendu 98 000 dollars retrouvés par hasard dans un bureau, début septembre 2013. (ABC NEWS / YOUTUBE)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est ce qu'on appelle un geste de grande honnêteté. Un rabbin américain, vivant à New Haven (Connecticut), a retrouvé 98 000 dollars (73 000 euros) derrière le tiroir d'un bureau qu'il avait acheté en ligne au début du mois de septembre pour seulement 150 dollars (110 euros). Plutôt que de les garder pour lui, cet homme, qui enseigne dans une école privée juive, a décidé de les rendre au vendeur du produit. Il a d'ailleurs renvoyé le bureau, "qui ne convenait pas, car trop grand de quelques centimètres", selon CNN (lien en anglais) dans un article daté du mardi 12 novembre.

"Si je n'avais pas démonté le bureau, je n'aurais jamais retrouvé l'argent, qui se trouvait derrière un tiroir", a déclaré Noah Muroff. "Ma femme et moi nous sommes regardés et nous avons éclaté de rire. Ce genre de choses n'arrive que dans les films", poursuit-il.

Un héritage bien dissimulé 

Le couple n'a pas souhaité détailler l'identité du vendeur, expliquant simplement qu'il s'agissait d'une femme, "Patty", habitant non loin de New Haven. "Je savais que c'était son argent, raconte Noah Muroff. Elle m'a dit qu'elle avait acheté le bureau chez Staples, et qu'elle l'avait assemblé elle-même." La femme aurait caché, dans ce bureau, un héritage qu'elle avait reçu, et oublié qu'elle l'y avait mis. Patty a remercié le couple et leurs quatre enfants, par écrit, après avoir récupéré l'argent. 

Interrogé par ABC News (lien en anglais) sur ce geste d'honnêteté, le rabbin a répondu : "Si Dieu voulait nous accorder 98 000 dollars, il ferait en sorte de trouver un autre moyen."