Réchauffement climatique : au Pérou, les glaciers ont perdu 40% de leur surface

Une équipe de France 2 est allée sur la cordillère des Andes afin de constater les conséquences de cette fonte des glaces.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

À Carhuaz (Pérou) se trouve la cordillère Blanche. Des glaciers de plus de 5 000m d'altitude qui sont majestueux à première vue, mais très dangereux pour les villages situés à leurs pieds. En 2010, la fonte des glaces avait provoqué la création d'une vague de 28 mètres de haut. Les torrents d'une force inouïe avaient dévalé du sommet jusqu'à la vallée. Aujourd'hui, au pied du glacier, la population s'adapte à la menace. À Pariacaca, des exercices d'évacuation sont organisés. Lorsque la sirène sonne, il faut courir le plus vite possible pour se mettre à l'abri. 

3 000 glaciers

Un lac situé au-dessus du village à 4 500m d'altitude a vu son volume multiplié par quatre depuis 10 ans. Aujourd'hui, il a atteint un seuil critique. Le risque est que se crée un tsunami de montagne. Désormais, le glacier est surveillé 24h sur 24 et des capteurs ont été installés pour mesurer et photographier les moindres mouvements du lac et de la montagne. En cas de problème, la ville doit être évacuée en 37 minutes. Il y a 3 000 glaciers au Pérou et en 35 ans, ils ont perdu 40% de leur surface.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'association Care

Le JT
Les autres sujets du JT