Les corps démembrés de 11 hommes et de 3 femmes ont été découverts jeudi 7 juin à l'intérieur d'une camionnette stationnée près de la mairie de Ciudad Mante, dans l'Etat de Tamaulipas, dans le nord-est du Mexique.

Sur place, la police a trouvé un message écrit par un cartel de la drogue, qui revendique les assassinats. L'Etat de Tamaulipas partage une grande partie de ses frontières avec les Etats-Unis, lieux d'affrontement entre le cartel du Golfe et les Zetas, des anciens militaires recrutés par les narcotrafiquants au milieu des années 1990. En avril, dix cadavres, dont certains décapités, avaient été découverts dans la même ville.

 

50 000 personnes tuées dans des violences liées à la drogue

Cette méthode qui consiste à laisser des corps dans des véhicules abandonnés se retrouve sur l'ensemble du Mexique. En novembre, une vingtaine de cadavres ont été découverts dans des véhicules à Guadalajara, dans l'ouest du pays.

Au total, plus de 50 000 personnes ont trouvé la mort au Mexique dans des violences liées aux cartels et à la lutte contre le trafic de drogue depuis que le président mexicain, Felipe Calderon, a mobilisé l'armée fin 2006 pour combattre ces organisations criminelles.