Non, La Poste ne va pas utiliser des drones pour livrer le courrier

Ce poisson d'avril français a été pris au premier degré par plusieurs sites d'information américains.

Une photo du groupe La Poste montrant un drone qui porte un journal.
Une photo du groupe La Poste montrant un drone qui porte un journal. (LA POSTE)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce poisson d'avril français a traversé l'Atlantique. La Poste a annoncé, dimanche 31 mars, qu'elle allait expérimenter la livraison de la presse quotidienne par drone, avec le fabricant français Parrot. "Engagé depuis plusieurs années dans un plan de modernisation de ses activités de livraison, le groupe La Poste a décidé d'innover une nouvelle fois (...) Ce nouveau drone spécialement développé pour l'occasion par les équipes de Parrot portera le nom de 'Air Drone Postal' en référence à l'histoire de l'aéropostale", a écrit le groupe sur son site.

En France, les journalistes ne sont pas laissés avoir. Radio, presse quotidienne régionale ou nationale, ont reniflé la blague. Mais les sites américains n'ont pas eu le nez aussi creux. Le San Francisco Chronicles (lien en anglais) a repris l'information au premier degré. Le très sérieux Business Insider (lien en anglais) aussi, avant de se reprendre. The Atlantic (lien en anglais) en a également parlé en ayant quelques doutes sur la véracité de l'information.