Image de vidéosurveillance montrant les policiers faire face à un homme en train de déchiqueter un autre homme avec ses dents, le 26 mai 2012 à Miami (Floride).
Image de vidéosurveillance montrant les policiers faire face à un homme en train de déchiqueter un autre homme avec ses dents, le 26 mai 2012 à Miami (Floride). (AP / SIPA )

L'homme nu qui a été abattu samedi 26 mai par la police alors qu'il dévorait en pleine rue à Miami (Floride) le visage d'un autre homme a été identifié : il était âgé de 31 ans et s'appelait Rudy Eugene. 

• Que sait-on du cannibale de Miami ?

La police de Miami est dans l'attente d'un rapport détaillé de ses inspecteurs pour communiquer de plus amples informations et éventuellement la photo du criminel, mais la presse locale a déjà diffusé une photo d'un Noir présenté comme étant Rudy Eugene, le "Miami zombie", portant une fine moustache et un collier de barbe. Rudy Eugene s'est marié en 2005 et a divorcé en 2007, selon des documents judiciaires cités par le Miami Herald (article en anglais). Il serait sans revenu et pourrait être SDF. Une femme présentée comme son ex-épouse, Jenny Ductant, a déclaré à la chaîne locale WPLG : "Je ne dirais pas qu'il avait une maladie mentale, mais il avait toujours le sentiment que les gens étaient contre lui, que personne n'était avec lui."

• Que sait-on des faits ?

Plusieurs témoins de la scène ont tenté de mettre un terme à l'agression et ont prévenu les forces de l'ordre. Ils se sont confiés aux médias locaux. "Je lui ai dit de s'éloigner et ce type a juste continué à dévorer l'autre homme", a expliqué à la chaîne WSVN-Fox 7 Larry Vega, évoquant une scène digne d'un film d'horreur "avec du sang partout". L'agresseur a "relevé la tête avec des morceaux de chair dans la bouche et a grogné", a-t-il ajouté. Malgré l'arrivée de policiers sur place, il n'a pas cessé de manger le visage de sa victime jusqu'à ce qu'un policier l'abatte de plusieurs balles.

• Quel est l'état de la victime ? 

La victime aurait été identifiée comme étant Ronald Poppo, un SDF de 65 ans, selon CBS et le Miami Herald (articles en anglais). Il reste dans un "état critique", précise une source policière. Les trois quarts de son visage manquaient quand il a été conduit dans un état grave à l'hôpital, a rapporté WSVN-Fox 7.

Comment expliquer le geste du "Miami zombie" ?

Le crime pourrait être dû à un nouveau type de LSD, une drogue synthétique, selon la police. Il s'agit d'une drogue baptisée "bath salts" ("sels de bain" en anglais), qui désigne plusieurs narcotiques de synthèse proches du LSD et de l'ecstasy, rapporte 20 Minutes.fr. Sa consommation ne cesse de croître aux Etats-Unis. Dans la plupart des cas observés par les médecins américains, on constate une hausse "extrêmement forte" de la température du corps et une importante agressivité. Certains usagers de cette drogue font preuve d'"une force surhumaine" et d'une "violence sans limite", rapporte Le Parisien.fr.