La compagne de Rudy Eugene, Yovanka Bryant, lors d'une conférence de presse à Miami (Floride), le 6 juin 2012.
La compagne de Rudy Eugene, Yovanka Bryant, lors d'une conférence de presse à Miami (Floride), le 6 juin 2012. (J PAT CARTER / AP / SIPA)

Elle veut restaurer l'image de celui qui fut son petit ami pendant quatre mois. Yovanka Bryant, la compagne du "cannibale de Miami", a donné une conférence de presse mercredi 7 juin dans cette ville de Floride.

Rudy Eugene, 31 ans, a été abattu samedi 26 mai par la police alors qu'il dévorait en pleine rue, à Miami, le visage d'un autre homme, un SDF de 65 ans, Ronald Poppo. Selon la police, il était sous l'emprise de cannabis et peut-être également d'une drogue de synthèse appelée "sels de bains". Jusqu'à deux mois peuvent être nécessaires pour établir la présence dans le sang de cette substance, rappelle le Daily Mail.

"Un fervent chrétien"

"Rudy ne buvait jamais d’alcool et ne prenait jamais de drogue en ma présence", a fait savoir sa petite amie, avant d’admettre l’avoir déjà vu fumer de la marijuana. Mais selon elle, il aurait été drogué à son insu le jour des faits. Il n’avait jamais parlé de vaudou ou de cannibalisme avant les événements du 26 mai, a-t-elle affirmé.

Yovanka Bryant décrit par ailleurs un "fervent chrétien", qui portait une Bible sur lui le jour où il a attaqué, nu, Ronald Poppo. Sa relation avec celui a qui a été surnommé le "zombi" de Miami a été marquée par la dévotion religieuse. Le couple étudiait la Bible ensemble et regardait les programmes religieux à la télévision. Rudy Eugene aurait même lu le Coran. Quoiqu'il en soit, assure la jeune femme, son ami était "un homme inoffensif" et aurait été "un bon père pour ses enfants".