Roméo Langlois, le reporter de France 24 enlevé par la guérilla des Farc et blessé le mois dernier dans le sud de la Colombie a été libéré mercredi 30 mai.

FTVi revient sur les exigences de ses ravisseurs? A l'occasion de la diffusion d'une vidéo du journaliste de 35 ans, les Farc en avaient profité pour dévoiler des détails sur sa libération. Un "protocole de sécurité" exigés par les Farc, afin d'avoir des "garanties sûres pour leur intégrité physique".

• Quand a eu lieu la libération ?

Le journaliste était libre peu après 20h30 mercredi soir, heure de Paris. Dans un communiqué publié dimanche par le "Front 15", une unité régionale des combattants, il était annoncé que le Français de 35 ans allait être libéré à cette date. 

Deux semaines auparavant, les Farc avaient émi le souhait de remettre le journaliste à une délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). A leur demande, elle devait inclure l'ex-sénatrice colombienne Piedad Cordoba, directrice de l'ONG Colombiens pour la paix, et un émissaire du président français, François Hollande, l'émissaire du Ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Chauvin. 

• Où a eu lieu la libération ?

Afin d'assurer leur sécurité, les Farc ont précisé le lieu de rendez-vous au dernier moment. "Les coordonnées du site où sera libéré Roméo Langlois seront remises en temps opportun à la mission humanitaire", avaient indiqué les guérilleros. "Roméo Langlois sera libéré dans une zone que nous connaissons bien. Il ne devrait y avoir aucun problème à le faire libérer par voie terrestre ou par voie fluviale", a rassuré l'antenne de la CICR, interrogée par le journal Terra (lien en espagnol). "Les rebelles devraient communiquer les coordonnées du journaliste 'au plus tard mercredi'", avait précisé le porte-parole du CICR en Colombie, Jordi Raich.

Enlevé lors d'un reportage sur une opération anti-drogue de l'armée près d'un village dans le département de Caquetas, Roméo Langlois a été libéré à cet endroit, à la lizière de forêt amazonienne. Une cérémonie a été organisée à l'occasion de la libération de Roméo Langlois dans ce village de 300 habitants situé à moins d'une centaine de kilomètres de Florencia, capitale du Caqueta. Roméo langlois sera ensuite transférer à Bogota.