La Bolivie et le Pérou débloquent 500 millions de dollars pour assainir le lac Titicaca

Deux espèces de poissons sont en voie d'extinction dans cette étendue de 8 562 km² située à 3 800 m d'altitude.

Le lac Titicaca, à la frontière de la Bolivie et du Pérou, se situe à 3 800 m au-dessus du niveau de la mer.
Le lac Titicaca, à la frontière de la Bolivie et du Pérou, se situe à 3 800 m au-dessus du niveau de la mer. (LEBOUCHER-ANA / ONLY WORLD / AFP)

Mis à jour le , publié le

La Bolivie et le Pérou ont signé un accord, jeudi 7 janvier, pour investir 500 millions de dollars (460 millions d'euros) afin de réhabiliter l'environnement du lac Titicaca car la pollution y menace la biodiversité. Deux espèces de poissons sont en voie d'extinction dans cette étendue d'eau de 8 562 km².

Des usines de traitement des eaux usées

L'accord prévoit de limiter les pressions sur l'environnement, de renforcer la gestion environnementale et d'assainir les eaux. Il a été signé par la ministre bolivienne de l'Environnement et de l'Eau, Alexandra Moreira, et le ministre péruvien de l'Environnement, Manuel Pulgar. Ce dernier a précisé que des actions concrètes étaient déjà enclenchées, comme "des investissements dans des usines de traitement des eaux usées".

La pollution du lac Titicaca, situé à 3 800 m au-dessus du niveau de la mer à la frontière entre les deux pays, affecte la vie quotidienne des habitants et la pêche dont ils vivent, tout comme la vie des grenouilles et des oiseaux.