Un dîner en grande pompe, smokings et tapis rouge de sortie… Sous une tente gigantesque, plus de 300 invités ont participé, mardi 11 février, au dîner d'Etat donné à la Maison Blanche en l'honneur de la Franceau deuxième jour de la visite de François Hollande outre-Atlantique.

(MARYSE BURGOT - LAURENT DESBOIS / FRANCE 2)

François Hollande et Barack Obama ont échangé amabilités et plaisanteries lors de leurs toasts, avant de rejoindre des VIP américains et quelques Français. A la fin du dîner, Mary J. Blige a donné un concert. L'occasion pour les délégations française et américaine de danser… Voici les anecdotes les plus marquantes de la soirée. 

François Hollande assis entre Michelle et Barack Obama

Le casse-tête du protocole a finalement été résolu : à la droite de Barack Obama, place habituellement dévolue aux Premières dames des pays invités, se tenait Thelma Golden, directrice d'un musée d'art contemporain à New York. François Hollande a été placé entre le couple présidentiel américain. Au menu : caviar, légumes d'hiver du potager de Michelle Obama, barbe à papa… 

 

Mary J. Blige chante "Ne me quitte pas"

"J'ai vécu beaucoup de choses dans ma vie, mais un dîner d'Etat avec l'Elysée et la Maison Blanche qui dansent sur Mary J. Blige, c'est quelque chose", a commenté la correspondante d'i-Télé, Laurence Haïm, invitée du repas, sur son compte Twitter. Elle précise que lors du concert qui a clôturé le dîner, Barack Obama s'est "balancé sur sa chaise", tandis que François Hollande "souriait".

La chanteuse R'n'B a interprété Ne me quitte pas, la célèbre chanson de Jacques Brel. "C'est un moment exceptionnel. Comme on l'a entendu, la France et les Etats-Unis ne se quitteront pas", a conclu François Hollande.

 

 

Laurent Fabius danse "comme un fou" 

C'est la journaliste Laurence Haïm qui le rapporte : "Laurent Fabius a commencé à danser comme un fou." Déjà, lors d'un dîner d'Etat organisé en octobre 2013 en Afrique du Sud, le ministre des Affaires étrangères avait représenté la délégation française "sur le dance floor", comme l'expliquait Le Parisien

Etaient également présents les ministres Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Nicole Bricq. Tous sur leur trente-et-un. 

 

Une table contre un vase

Comme le veut la tradition, les deux parties ont échangé des cadeaux. Barack Obama a offert à François Hollande une table "réalisée avec du 'bois de chêne datant d'un arbre de Mount Vernon', la demeure du premier président des Etats-Unis George Washington", rapporte BFMTV. Et les symboles ont été soignés : "Une réplique de la clé de la Bastille que le marquis de La Fayette a donnée au président Washington en 1790" est incrustée au centre de la table. Réplique qui "a été forgée avec du fer provenant de la Statue de la Liberté", précise la Maison Blanche.

De son côté, le président de la République a offert un vase en cristal de Baccarat à Michelle Obama, indique un journaliste du Parisien sur Twitter.

 

 

Show-biz américain et officiels français

De nombreuses personnalités américaines ont aussi assisté au dîner : l'acteur Bradley Cooper, le réalisateur, scénariste et producteur J.J. Abrams, l'actrice Julia Louis-Dreyfus, le comédien Stephen Colbert, habitué à railler la France (et François Hollande) dans certains de ses sketchs... 

L'actrice américaine Julia Louis-Dreyfus, qui a notamment joué dans la série "Seinfeld".
L'actrice américaine Julia Louis-Dreyfus, qui a notamment joué dans la série "Seinfeld". (NICHOLAS KAMM / AFP)

Du côté français, on a pu voir Christine Lagarde, patronne du FMI, Pierre Gattaz, dirigeant du Medef, Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, ou encore Guillaume Pepy, président de la SNCF.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde.
La directrice générale du FMI, Christine Lagarde. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)