Guyane : un pont entre la France et le Brésil qui ne sert à rien

L'édifice, construit il y a quatre ans pour 50 millions d'euros, se révèle inutile, car il débouche en pleine forêt.

Voir la vidéo
FRANCE 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cinquante millions d'euros. C'est le coût d'un pont qui a été construit il y a quatre ans entre la France et le Brésil, en Guyane. Un édifice magnifique de 82 m de haut et près de 400 m de long mais qui ne sert à rien. L'idée de ce pont remonte à 1997, quand le président Cardozo et Jacques Chirac décident de célébrer l'amitié franco-brésilienne. Le projet traine et est relancé en 2008 par Nicolas Sarkozy et son homologue brésilien Lula. Le problème, c'est que du côté brésilien, le pont aboutit dans la forêt : aucune route n'a été construite ce qui rend l'édifice inutilisable.

Près de 3 000 personnes s'installent dans le village à côté en attendant le pont

La France a déjà construit des postes frontières, occupés par 25 policiers qui surveillent le pont pour qu'il reste inutile. Guyanais et Brésiliens continuent de le traverser sans passeport ni formalité douanière. Attirés par la perspective d'un pont, près de 3 000 personnes sont venues s'installer dans la petite ville mitoyenne de Saint-Georges. Le nombre d'habitants a doublé et le maire est en colère car il doit gérer, à lui seul, les conséquences de cet afflux massif d'habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT