Oneal Ron Morris, lors de son arrestation en Floride le 29 novembre 2011.
Oneal Ron Morris, lors de son arrestation en Floride le 29 novembre 2011. (MIAMI GARDENS POLICE DEPARTMENT / AFP)

Oneal Ron Morris, un transgenre de 32 ans, injectait du ciment et de la colle dans les fesses de ses "patientes" pour que leur derrière ait un aspect rebondi. Elle avait plaidé coupable d'exercice illégal de la médecine et a été condamnée, jeudi 24 octobre, à un an de prison en Floride. Elle devra prochainement répondre de la mort d'une femme.

Le parquet n'a jamais vraiment pu déterminer la composition de la substance qu'elle administrait dans les fesses, les joues et les lèvres de ses clients, la plupart transgenres. Des mélanges qu'elle s'était également injectés.

"Opérations" clandestines dans des chambres d'hôtel

Après un an de recherches, la police de Miami avait retrouvé sa trace en 2011 sur les indications d'une femme qui avait été hospitalisée pour une infection généralisée : elle avait subi plusieurs injections du "docteur" Morris en mai 2010. Les médecins avaient découvert que Morris lui avait injecté de la colle, de l'huile et du ciment.

Selon les enquêteurs, Morris officiait clandestinement dans des chambres d'hôtel ou, dans le sud de la Floride, chez ses "patientes" qui souhaitaient augmenter la taille de leur postérieur, de leurs lèvres ou de leurs joues.