Sean Penn estime que sa rencontre avec "El Chapo" s'est soldée par "un échec"

L'acteur espérait que son interview puisse contribuer au débat sur la politique américaine contre la drogue.

Capture d'écran du site internet de Rolling Stone, le 9 janvier 2016.
Capture d'écran du site internet de Rolling Stone, le 9 janvier 2016. (ROLLING STONE)

Mis à jour le , publié le

Une semaine après la parution dans le magazine Rolling Stone de son entretien avec "El Chapo", Sean Penn dit avoir un "terrible regret" concernant sa rencontre avec le baron de la drogue. Dans un entretien accordé à l'émission "60 minutes" de la chaîne américaine CBS, l'acteur américain déplore que son article n'a pas contribué au débat sur la lutte contre la drogue comme il l'avait souhaité.

"Nous sommes complices"

"Prenons du recul. Nous souhaitons tous que le problème de la drogue s'arrête. Nous voulons que les tueries de Chicago [liées au trafic de drogue] s'arrêtent. Mais nous sommes un pays consommateur : que vous soyez d'accord ou non avec Sean Penn, nous sommes complices", a jugé le comédien, visiblement ému.

"Que vous soyez conservateur ou d'extrême-gauche, vos enfants sont tous aussi nombreux à consommer de la drogue. Et combien de temps avons-nous passé à discuter de ces sujets depuis la parution de l'article ? Si je répondais '1%', ça serait généreux. Mon article a été un échec". Depuis sa publication, l'entretien réalisé par l'acteur Sean Penn de Joaquin "El Chapo" Guzman durant sa traque a fait débat aussi bien aux Etats-Unis qu'au Mexique, certains y voyant une apologie du crime ou une forme de journalisme-spectacle.