Éducation : les enfants, surtout pas à l'école !

C'est un courant qui vient des États-Unis, "l'unschooling". Les enfants sont laissés libres, ils ne vont pas à l'école, ils n'ont pas d'examen, ils apprennent ce qu'ils veulent quand ils le veulent.    

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Dans cette maison au cœur de la campagne américaine, on n'a jamais connu les départs matinaux pour aller à l'école. Il est onze heures du matin, Eryn, quinze ans, prépare le petit-déjeuner. Son frère, Tomas vient à peine de se lever. Ici, pas de devoir, pas de leçon, pas de note, aucune journée ne se ressemble. Ce matin, Tomas a décidé de construire un robot. Les deux parents sont ingénieurs, mais Resi, la maman a choisi de quitter son travail pour rester avec ses enfants. Cependant, pas question de faire la classe à la maison. 

Un mode éducatif centré sur la liberté 

Ces enfants, on les appelle les "unschoolers", autrement dit, ceux qui ne sont pas du tout scolarisés. On en compterait 200 000 aux États-Unis. Un mode éducatif centré sur la liberté et le désir d'apprendre. Eryn a choisi de s'occuper d'une basse-cour et d'élever des chèvres. Elle estime qu'elle a acquis autant de savoirs que les enfants de son âge, mais pas forcément les mêmes. Autre principe : chacun apprend par soi-même et à son rythme. A dix ans, Tomas s'est initié tout seul à la lecture, il s'attaque seulement maintenant à l'écriture. Seule obligation pour les parents : prouver chaque année aux autorités scolaires que leurs enfants font des progrès, mais ils ne sont soumis à aucun test standardisé au niveau national.

Le JT
Les autres sujets du JT