Des manifetants brûlent un drapeau américain à Quetta au Pakistan, le 20 sepetembre 2012.
Des manifetants brûlent un drapeau américain à Quetta au Pakistan, le 20 sepetembre 2012. (BANARAS KHAN / AFP)

VIOLENCES ANTI-AMERICAINES -  Après le film qui fâche, Washington veut se faire pardonner sur le petit écran. Les Etats-Unis ont annoncé jeudi 20 septembre avoir acheté des espaces publicitaires sur des chaînes de télévision pakistanaises pour diffuser des spots destinés à calmer la colère des musulmans contre le film islamophobe Innocence of Muslims ("L'innocence des musulmans").

Washington a dépensé 70 000 dollars pour diffuser des publicités sur sept chaînes de télévision pakistanaises, dans lesquelles le gouvernement américain prendra ses distances avec ce film amateur islamophobe réalisé aux Etats-Unis il y a un peu plus d'un an, a précisé une porte-parole du département d'Etat. "Après la diffusion de ce film beaucoup se sont demandés, y compris au Pakistan, s'il reflétait les vues du gouvernement américain", a dit porte-parole du département d'Etat. "Nous avons estimé que diffuser ces publicités était le meilleur moyen pour atteindre un maximum de personnes au Pakistan, environ 90 millions en l'occurrence", a-t-elle ajouté.

Les discours de Barack Obama et Hillary Clinton

Les spots, d'une durée de 30 secondes, montreront des extraits de discours du président Barack Obama et de la chef de la diplomatie Hillary Clinton, prononcés après les premières violences antiaméricaines du 11 septembre, qui ont causé la mort de plus de 30 personnes à ce jour. Le but est que les Pakistanais "entendent les messages du président Obama et de sa secrétaire d'Etat".

On voit ainsi Barack Obama déclarer : "Depuis leur naissance les Etats-Unis sont une nation qui respecte toutes les croyances. Nous rejetons tous les efforts que font certains pour dénigrer les croyances religieuses des autres". La publicité montre également Hillary Clinton se démarquer singulièrement du film polémique : "Je vais être très claire : les Etats-Unis n'ont rien à voir avec cette vidéo. Nous rejetons absolument tout son contenu. L'engagement américain envers la tolérance religieuse remonte au tout début de notre nation". Ces publicités contiendront aussi des images du blason américain pour montrer leur caractère officiel.