Selon plusieurs médias, le FBI pourrait couper de nombreux serveurs donnant accès à internet dans le monde entier le 8 mars 2012 afin d'éradiquer un virus de type cheval de Troie.
Selon plusieurs médias, le FBI pourrait couper de nombreux serveurs donnant accès à internet dans le monde entier le 8 mars 2012 afin d'éradiquer un virus de type cheval de Troie. (LIU JIN / AFP)

Facebook, Twitter, les sites d'infos, Google, YouTube et vos mails inaccessibles toute une journée ? Ce scénario (catastrophe pour certains) pourrait bien arriver le 8 mars, sur décision du FBI. Objectif de la manœuvre : combattre le DNSChanger, un virus de type cheval de Troie repéré en 2006 mais encore actif aujourd'hui. C'est ce que rapportent plusieurs médias, vendredi 17 février, dont Gizmodo.com (lien en anglais).

Le virus aurait infecté 4 millions d'ordinateurs dans plus de 100 pays, rappelle Slate.fr. Des suspects estoniens ont été arrêtés en novembre 2011. Mais le 10 février 2012, un demi-million de machines restaient encore infectées, dont plus de 10 000 en France selon le site Génération nouvelles technologies (GNT). Une décision de justice permet au FBI de couper les serveurs des ordinateurs corrompus, ce qui les priveraient d'internet. Pour le moment, l'organisation a jusqu'au 8 mars pour le faire. 

Cette coupure concernerait des millions d'internautes dans le monde entier... mais serait de courte durée, selon le journal indien Deccan Chronicle (lien en anglais)