Colombie : le bilan de la coulée de boue de Mocoa s'élève à 323 morts

Trois semaines après la catastrophe, une centaine de personnes sont toujours portées disparues.

Un soldat colombien portant un masque lors d\'une patrouille pendant une campagne de vaccination, après les glissements de terrain, à Mocoa, le 6 avril 2017.
Un soldat colombien portant un masque lors d'une patrouille pendant une campagne de vaccination, après les glissements de terrain, à Mocoa, le 6 avril 2017. (LUIS ROBAYO / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La gigantesque coulée de boue qui a dévasté le 31 mars la ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, a fait 323 morts et 103 disparus, selon un nouveau bilan officiel, diffusé mardi 18 avril. A l'occasion d'une nouvelle visite sur les lieux de la tragédie, le président Juan Manuel Santos "a annoncé le versement d'une aide de 18,5 millions de pesos (environ 6 500 dollars) aux familles de ces personnes", selon le gouvernement. "A ce jour, 103 disparus ont été répertoriés, la moitié d'entre eux étant des mineurs" de moins de 18 ans, a ajouté le chef de l'Etat.

Près de 6 000 sinistrés

La coulée de boue, provoquée dans la nuit du 31 mars par le débordement de trois rivières après des pluies torrentielles, a affecté quelque 45 000 des 70 000 habitants de Mocoa, chef-lieu du département du Putumayo, selon des chiffres officiels. Le dernier bilan de mardi fait en outre état de 332 blessés, 5 883 familles sinistrées et 1 869 hébergées dans des refuges.

Le président Santos a clôturé la phase d'urgence et a annoncé que, désormais, les opérations de réhabilitation de la ville entraient dans une étape de "stabilisation", avant celle de la reconstruction. Selon les autorités, cette phase pourrait durer jusqu'à deux ans.