Colombie : de la coca au cacao

En Colombie, depuis quelques années, un vaste programme gouvernemental tente de substituer la culture de la coca, base des narcotrafiquants, par le cacao.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La culture du cacao se développe en Colombie. Grégory Leheurt, un Breton de 39 ans, sillonne les routes du pays à la recherche de cette pépite. La culture d'un fruit parfait prend du temps, entre cinq et sept mois pour faire mûrir un bon cacao. Séchées au soleil, les fèves sont ensuite broyées et revendues à des intermédiaires 1,30 euro le kilo : un prix imbattable. De quoi changer peut-être l'image de la Colombie.

Un défi de taille pour le pays

"On a une très mauvaise image ici. On était longtemps stigmatisés à cause de la violence et de la culture de la drogue. On veut prouver aujourd'hui que nous sommes de bons agriculteurs qui se battent depuis longtemps", explique Elisabeth Aguido Villamizar, productrice de cacao "Finca Villa Gaby". Transformer la Colombie en Eldorado du cacao, c'est un défi de taille pour ce pays encore meurtri par plus de 52 ans de conflits entre la guérilla et les paramilitaires et où la culture de la coca était le nerf de la guerre. Pour stabiliser une paix encore fragile, le chocolat pourrait devenir la meilleure arme de la Colombie.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'île Triquet, dans la province de Colombie-Britannique, dans le sud-ouest du Canada.
L'île Triquet, dans la province de Colombie-Britannique, dans le sud-ouest du Canada. (Keith Holmes / Hakai Institute)