Le programme de Mitt Romney ne fait pas plus de 140 caractères. Barack Obama s'est moqué mardi 12 juin du programme de son rival républicain à la présidentielle  de novembre 2012 en estimant qu'il tenait en un tweet, ce message de 140 caractères diffusé sur le réseau social Twitter.

Devant une foule de partisans rassemblés dans le Maryland (est), le président américain a assuré que la politique menée par son administration dans une période de difficultés économiques avait permis de "redresser un peu le navire" mais qu'il avait besoin d'un second mandat pour "sécuriser" ces améliorations et la croissance.

Les Républicains riposent sur Twitter

Mais, "comme les gens souffrent encore aujourd'hui, l'autre camp a l'impression qu'il peut se contenter de s'asseoir et de dire, 'les choses ne vont pas aussi bien qu'elles devraient et c'est de la faute d'Obama'", a-t-il poursuivi. "On peut quasiment résumer leur campagne sur... un tweet, et avoir encore de la place pour écrire", a ironisé le président américain.

Sur Twitter justement, la contre-attaque des Républicains ne s'est pas faite attendre. "Il me semble que l'attaque du président contre le message républicain montre sa frustration de ne pas avoir du tout de message", a répliqué Brendan Buck, un porte-parole du président de la Chambre des représentants, John Boehner.