Argentine : le dauphin utilisé par des touristes pour faire des selfies était déjà mort

Des médias locaux, repris par la presse du monde entier, avaient dans un premier temps indiqué que l'animal était mort de déshydratation après avoir été passé de mains en mains.

Photo publiée sur Facebook le 10 février 2016 du dauphin franciscain tiré des eaux par des touristes sur la plage de Santa Teresita à Buenos Aires (Argentine).
Photo publiée sur Facebook le 10 février 2016 du dauphin franciscain tiré des eaux par des touristes sur la plage de Santa Teresita à Buenos Aires (Argentine). (FACEBOOK)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'histoire avait choqué les internautes du monde entier. De nombreux médias, y compris francetv info, ont repris jeudi 18 février une histoire en provenance du média argentin InfoZona. Ce site indiquait qu'un jeune dauphin franciscain était mort de déshydratation la semaine dernière sur la plage de Santa Teresita à Buenos Aires (Argentine), après avoir été tiré des eaux par des touristes qui souhaitaient prendre des selfies. Mais l'affaire n'était en fait pas si simple.

"Les vagues l'ont porté jusqu'au rivage"

La télévision argentine Telefe a interrogé Hernan Coria, l'un des témoins de la scène dont les photos ont fait le tour du monde. Et celui-ci précise que l'animal était en fait déjà mort lorsque les vacanciers l'ont manipulé. "L'eau était très chaude, et pleine de méduses. (...) Le dauphin était déjà mort lorsqu'il s'est échoué. Certains ont essayé de le remettre à l'eau, mais il ne s'éloignait pas", raconte Hernan Coria, qui se dit choqué par les réactions provoquées par ses images.

Contactés par Buzzfeed, les gestionnaires de la plage de Buenos Aires confirment : "L’animal flottait donc il était déjà mort, que les gens prennent des photos ou non. C’est un bébé dauphin, qui s’est perdu ou a été laissé pour mort après avoir été attrapé par un filet de pêche. Les vagues l’ont porté jusqu’au rivage".