François Cluzet au Lincoln Center de New York, le 1er mars 2012.
François Cluzet au Lincoln Center de New York, le 1er mars 2012. (DON EMMERT / AFP)

Quatre jours après le triomphe de The Artist aux Oscars, le film Intouchables, fort de son succès en France et en Europe, a fait ses débuts dans la soirée du jeudi 1er mars à New York, espérant lui aussi conquérir l'Amérique. Il était présenté en avant-première et devant une salle comble pour l'ouverture de la 17e édition du Rendez-vous with French cinema, un festival annuel organisé au Lincoln Center et dans plusieurs salles de New York.

Les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache avaient fait le voyage, tout comme l'acteur François Cluzet. "Pour nous, venir aux Etats-Unis, c'est venir dans la patrie du cinéma. On a un bon film, on est content de le montrer", explique François Cluzet. Intouchables est "une histoire universelle, une histoire d'amour et d'amitié, sur comment donner, comment recevoir. Et j'espère que les Américains seront les plus nombreux possibles à le découvrir."

Le producteur américain répond à Jean-Marie Le Pen

Comme The Artist, Intouchables, qui sort en salle aux Etats-Unis le 25 mai, y sera distribué par Harvey Weinstein. "Ce film est basé sur une histoire vraie, et c'est un exemple extrêmement divertissant de comment une amitié peut surmonter les divisions socio-économiques, religieuses et raciales", explique le très influent producteur américain au Hollywood Reporter.

Harvey Weinstein estime que les critiques de Jean-Marie Le Pen à l'égard du film sont "répugnantes""La France, c’est l’infirme qui se trouve dans le fauteuil et donc il va falloir tabler sur l’aide que vont nous apporter les jeunes des banlieues et l’immigration en général. Je ne souscris pas du tout à cette manière de voir (...). Ce serait dramatique si la France était dans l’état de ce malheureux handicapé", avait expliqué Jean-Marie Le Pen en janvier sur France 3.

Pour  Harvey Weinstein, "de tels propos traduisent une vision sectaire du monde (...). Ses déclarations sont effrayantes et il est important de dénoncer les idées de Jean-Marie Le Pen. C'est pour cela que je suis fier de faire découvrir au public américain Intouchables."

Reste à savoir si le film aura autant de succès que The Artist, qui vient de dépasser les 32 millions de dollars au box-office américain et a récolté cinq Oscars dimanche dernier à Hollywood.