Vous êtes un hipster new-yorkais pur jus, mais l'implantation de votre barbe est capricieuse, et vous avez un peu honte ? Pas de panique. Des chirurgiens esthétiques sont à votre disposition pour fournir votre barbe, contre quelques milliers d'euros. Selon le journal local DNAinfo (lien en anglais), qui publie un article mardi 25 février citant plusieurs médecins, de plus en plus de jeunes hommes viennent effectivement se faire greffer de la barbe pour avoir l'air plus cool ou plus "viril".

"Cette tendance concerne à la fois les hipsters [des jeunes urbains hyperlookés] de Brooklyn, mais aussi les cadres qui travaillent dans la publicité", explique le Dr Jeffrey Epstein, qui s'est spécialisé dans la chirurgie plastique du visage il y a une douzaine d'années. Au début de sa carrière, il n'effectuait que deux à trois greffes de barbe par an. Aujourd'hui, il en exécute plusieurs fois par semaine. 

Jusqu'à 6 000 euros pour une barbe

Une autre doctoresse, Yael Halaas, affirme pour sa part que sa clientèle, qui débourse parfois jusqu'à  6 000 euros pour changer de visage, est remplie de gens "hype", "fashion". "Des gens perfectionnistes, comme les artistes, les architectes." Le reste de la clientèle se compose d'hommes ayant des cicatrices, de transsexuels et de juifs hassidiques, qui se doivent, selon la règle religieuse, de porter une barbe drue. D'ailleurs, au nord de Brooklyn, les hipsters et les hassidiques vivent à quelques rues d'écart, sans se mélanger.

Doté de sa nouvelle pilosité, le client peut soit décider de laisser pousser sa barbe, soit la raser régulièrement. L'opération consiste à prélever des cheveux de la personne et à les transplanter sur les joues, les tempes et le cou, sous anesthésie locale. Si le patient est chauve, les chirurgiens peuvent également prélever des poils du torse pour (re)construire la barbe manquante. "Certains arrivent avec des photos de personnalités connues", détaille le Dr Glenn Charles (voir son site). Parmi les noms fréquemment cités, George Clooney, Ryan Gosling et Brad Pitt... et même la moustache de Tom Selleck.