Vol d'Air Algérie : 54 Français sont morts, selon le bilan définitif annoncé par le Quai d'Orsay

L'appareil, qui transportait 118 personnes à son bord, s'est écrasé près de la frontière entre le Burkina Faso et le Mali.

Voir la vidéo
POOL

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

L'épave "désintégrée" de l'avion d'Air Algérie, disparu jeudi 24 juillet, a été localisée dans le nord du Mali. L'appareil transportait 118 personnes, dont 54 Français, en comptant les binationaux, a précisé le Quai d'Orsay, vendredi. "Il n'y a, hélas, aucun survivant", a annoncé François Hollande.

Suivez les derniers événements ici.

Pas de survivants. Au total, 54 Français, 20 Libanais, 26 Burkinabè, 5 Canadiens, 4 Allemands, un Luxembourgeois, un Suisse et 6 membres d'équipages espagnols étaient à bord. Soit 118 personnes. Toutes sont mortes.

Les débris retrouvés. L'appareil McDonnell Douglas MD83 s'est crashé dans la région de Gossi (Mali), près de la frontière avec le Burkina Faso. Les débris sont dispersés sur 500 mètres, et un énorme cratère dans le sable témoigne de la violence du choc. France 2 s'est procuré les premières images du lieu de l'impact, sur lesquelles il est impossible de distinguer les pièces maîtresses de l'avion au milieu des débris

Une boîte noire récupérée. François Hollande a, par ailleurs, indiqué qu'une des deux boîtes noires de l'appareil avait été retrouvée et acheminée à Gao (Mali). 

L'hypothèse de l'accident privilégiée. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, a exclu l'hypothèse d'"un tir venu du sol". Il a insisté sur les mauvaises conditions météo. Les débris de l'avion, concentrés sur un seul site, rendent peu probable l'hypothèse d'une bombe explosée en vol. La veille, François Hollande avait indiqué que l'équipage espagnol avait changé de route "en raison de conditions météo particulièrement difficiles".  

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#AIRALGERIE

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #AIRALGERIE

00h09 : Vous pouvez retrouver toutes les infos de la soirée sur notre page d'accueil. Voici l'essentiel :
#PROCHE_ORIENT Israël et le Hamas ont accepté d'observer un cessez-le-feu de 12 heures. Il doit commencer à 6 heures, heure de Paris. • #MANIF_GAZA La préfecture de police a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue ce samedi, dans la capitale. Interdiction confirmée par le tribunal administratif. Les organisateurs doivent se tourner vers le Conseil d'Etat pour un ultime recours.

•  Les premières images du lieu où s'est écrasé le vol d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Selon Laurent Fabius, 54 Français ont perdu la vie. François Hollande doit accueillir les familles des victimes.

• #EBOLA Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, est à son tour gagné par le virus Ebola. Un Libérien est mort dans la grande ville nigériane de Lagos.

•  Bonne nouvelle pour le RC Lens. Le CNOSF a donné un avis favorable au dossier présenté par le club. Cet avis consultatif devrait permettre au RC Lens d'évoluer en Ligue 1 cette saison, sauf retournement de situation en début de semaine prochaine, explique France 3 Nord Pas-de-Calas.

23h35 :  En quelques jours et en pleine période de vacances, les catastrophes se sont succédées: le MH17 en Ukraine, le crash de la Transasia Airways à Taïwan, et enfin le vol d'Air Algérie. La voyageurs ont donc forcément cette série noire en tête au moment d'embarquer. Pourtant l'avion reste malgré tout le moyen de transport le plus sur au monde, loin devant la voiture. 

(FRANCE 2)

22h04 : Il est 22 heures ! Voici le point sur l'actualité : • #MANIF_GAZA La préfecture de Paris a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue samedi. Interdiction confirmée par le tribunal administratif. Les organisateurs se tournent vers le Conseil d'Etat pour un ultime recours.

•  Les premières images du lieu où s'est écrasé le vol d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Selon Laurent Fabius, 54 Français ont perdu la vie. François Hollande doit accueillir demain les familles des victimes.

#PROCHE_ORIENT Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve au Proche-Orient ne sont pas très concluants pour le moment. Israël refuse la proposition de cessez-le-feu du secrétaire d'Etat américain, John Kerry. Au moins cinq personnes sont mortes en Cisjordanie lors d'affrontements avec des soldats ou des colons israéliens.

• #EBOLA Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, est à son tour gagné par le virus Ebola. Un Libérien est mort dans la grande ville nigériane de Lagos.

21h23 :  Des enquêteurs s'apprêtent à partir à Gao pour enquêter sur le crash du vol AH5017 d'Air Algérie. Voici deux photos prises par les journalistes de France 2 Thomas Paga et Claire Marie Denis, à Villacoublay (Yvelines).



21h06 :  De nombreuses familles comptaient parmi les passagers à bord de l'avion d'Air Algérie qui s'est crashé dans le Nord du Mali. France 2 est allé à la rencontre de leurs proches
(FRANCE 2)

20h56 :  François Hollande rencontrera demain, au Quai d'Orsay, les familles des victimes françaises de l'accident du vol d'Air Algérie, annonce l'Elysée. Cette rencontre aura lieu à 15 heures en présence de plusieurs ministres du gouvernement, dont Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, et celui de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

20h05 : Voici le point sur l'actualité à 20 heures :

#PROCHE_ORIENT Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve au Proche-Orient ne sont pas très concluants pour le moment. Israël vient de refuser la proposition de cessez-le-feu du secrétaire d'Etat américain, John Kerry. Au moins cinq personnes sont mortes en Cisjordanie lors d'affrontements avec des soldats ou des colons israéliens.

•  Les premières images du lieu où s'est écrasé le vol d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Selon Laurent Fabius, 54 Français ont perdu la vie dans ce crash survenu dans le nord du Mali, où une équipe d'enquêteurs français est attendue, notamment pour identifier les corps. Francetv info fait le point sur les éléments de l'enquête connus à cette heure.

•  Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, est à son tour gagné par le virus Ebola. Un Libérien est mort dans la grande ville nigériane de Lagos.


• #CHOMAGE Le chômage augmente pour le 8e mois consécutif : le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’établit en juin à 3,398 millions, soit 9 400 de plus qu'au mois de mai (+0,3%).


 • #MANIF_GAZA La préfecture de Paris a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue samedi. Les organisateurs ont saisi la justice.

19h21 :  Le Parisien publie le témoignage du mari d'une des victimes du crash du vol d'Air Algérie. C'était la première fois que l'épouse de ce Canadien prenait l'avion. "C'était son premier et son dernier voyage à l'étranger... Elle n'avait jamais quitté le Canada. C'est déjà si grand chez nous", confie Danny Frappier.

18h04 : Que faut-il retenir de l'actualité à 18 heures ?  Les premières images du lieu où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Selon Laurent Fabius, 54 Français ont perdu la vie dans ce crash survenu dans le nord du Mali, où une équipe d'enquêteurs français est attendue, notamment pour identifier les corps. Francetv info fait le point sur les éléments de l'enquête connus à cette heure.

• Le chômage augmente pour le 8e mois consécutif : le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’établit en juin à 3,398 millions, soit 9 400 de plus qu'au mois de mai (+0,3%).


 La préfecture de Paris a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue samedi. Les organisateurs annoncent qu'ils saisissent la justice.


 Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve se poursuivent au Proche-Orient. En attendant des progrès, un "jour de colère" a été décrété par les associations palestiniennes. Au moins cinq personnes sont mortes en Cisjordanie lors d'affrontements avec des soldats ou des colons israéliens.

 Le Lituanien Ramunas Navardauskas a remporté la 19e étape du Tour en s'imposant à Bergerac.

17h52 :  L'armée française révèle les premières images aériennes de la zone du crash, tournées depuis un hélicoptère ce matin. Dispersés sur plus de 500 mètres, les débris sont difficilement identifiables. 

(SOURCE MILITAIRE)

17h40 :  Les informations sur le crash du vol d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont afflué cet après-midi. Francetv info fait le point sur les éléments de l'enquête connus à cette heure.


(SAMUEL DUPONT / AFP)

16h57 : "L'enquête sera conduite en concertation étroite avec les autorités maliennes, burkinabè, algériennes et espagnoles. Le Liban, le Burkina, le Canada, le Chili, le Luxembourg et la Roumanie, dont des ressortissants comptent parmi les victimes, nous ont adressé des demandes d'assistance. Elles seront bien sûr honorées."

 L'enquête, qui débute, pour connaître les causes de l'accident de l'avion d'Air Algérie, va associer autorités et enquêteurs de plusieurs pays concernés, comme l'a indiqué Laurent Fabius lors d'un point presse.

16h26 :  Les premières photos du site où l'avion d'Air Algérie s'est écrasé, au Mali, commencent à nous parvenir. A l'instar des premières images vidéo du site diffusées par France 2, on découvre sur ces clichés pris par l'armée française que les débris sont éparpillés sur des dizaines de mètres.






(ECPAD / AFP)

16h31 : Que faut-il retenir de l'actualité de ce vendredi après-midi ?

 Les premières images du lieu où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Selon Laurent Fabius, 54 Français ont perdu la vie dans ce crash survenu dans le nord du mali, où une équipe d'enquêteurs français est attendue, notamment pour identifier les corps. Suivez la situation en direct.

 La préfecture de Paris a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue samedi. Les organisateurs annoncent qu'ils saisissent la justice.


 Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve se poursuivent au Proche-Orient. En attendant, un "jour de colère" a été décrété par les associations palestiniennes. Quatre personnes sont mortes en Cisjordanie lors d'affrontements avec des soldats ou des colons israéliens.

 Finie la montagne pour les coureurs du Tour de France qui vont rouler aujourd'hui entre Maubourguet Pays du Val d'Adour et Bergerac, une étape de transition de 208 km avant le contre-la-montre de demain. A suivre en direct, et en vidéo, sur francetv info !

15h48 :  L'équipage espagnol du vol AH5017 d'Air Algérie avait déjà effectué cinq voyages sur la ligne Alger-Ouagadougou. C'est ce qu'assure cet après-midi le ministre des Transports algérien. "Cet avion a déjà fait cinq fois ce même vol avec le même équipage."

15h44 :  L'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé hier transportait 118 passagers, dont 54 Français. Parmi eux, des humanitaires, des professionnels en déplacement, mais aussi des familles qui partaient ou rentraient de vacances. Dans leur ville, parmi leurs collègues, c'est la consternation.
(S.DESJARS / FRANCE 3)

15h43 :  "Les survols ont repris, la situation est revenue à la normale." Un porte-parole d'Air France indique que la compagnie a repris ses vols au-dessus de la zone du Nord du Mali où s'est écrasé le vol AH5017 d'Air Algérie. Hier, la compagnie française avait décidé par "mesure de précaution interne" de contourner ce secteur par l'ouest.

15h39 : "D'après les enquêtes menées à la fois par les autorités burkinabè et par ce que nous savons côté français, il n'y avait pas de personnes suspectes parmi les personnes enregistrées à bord. Mais, pour avoir des certitudes, il faudra attendre que l'enquête puisse se dérouler sur place."
 A l'issue d'une réunion de la cellule de crise mise en place au Burkina Faso, la secrétaire d'Etat aux Français de l'étranger, Fleur Pellerin, a indiqué qu'il n'y avait pas "de personnes suspectes" enregistrées à bord de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le Nord du Mali en faisant 118 morts.

15h32 :  Selon Fleur Pellerin, il n'y avait pas "de personnes suspectes" enregistrées à bord de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali en faisant 118 morts.

15h22 :  Lors d'une conférence de presse commune, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, et Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat aux Transports, détaillent actuellement les éléments connus sur le crash du vol d'Air Algérie. Le premier déclare que "tout doit être fait pour que les dépouilles des victimes puissent être rendues rapidement à leurs proches". Le ministre indique que 21 familles françaises sont touchées.

15h15 :  Laurent Fabius indique que 54 Français ont perdu la vie dans le crash de l'avion d'Air Algérie. Un bilan actualisé qui comprend les personnes ayant une double nationalité, indique le ministre des Affaires étrangères.

14h57 :  La gendarmerie annonce que 21 gendarmes et policiers seront sur les lieux du crash de l'avion d'Air Algérie, au Mali, "dans les prochaines heures". Ils doivent mener l'enquête et identifier les victimes "dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte à Paris pour homicide involontaire".

14h15 : Que faut-il retenir de l'actualité à 14 heures passées ?
 Les premières images du lieu où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie ont été diffusées par France 2. Un détachement d'une centaine de soldats français a entrepris de sécuriser la zone, dans le nord du Mali, où s'est écrasé l'appareil avec 118 personnes à bord, dont 51 Français, peut-être en raison de conditions météo. "Il n'y a hélas aucun survivant, je partage la douleur des familles", a dit François Hollande à l'issue d'une réunion de crise à l'Elysée.  
 La préfecture de Paris a interdit la manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris. Les organisateurs annoncent qu'ils saisissent la justice.
 Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve se poursuivent au Proche-Orient. En attendant, l'offensive israélienne Bordure protectrice, qui est entrée dans son 18e jour, continue d'apporter son lot de victimes civiles dans la bande de Gaza : le bilan dépasse les 800 morts côté palestinien.

 Finie la montagne pour les coureurs du Tour de France qui vont rouler aujourd'hui entre Maubourguet Pays du Val d'Adour et Bergerac, une étape de transition de 208 km avant le contre-la-montre de demain. A suivre en direct, et en vidéo, sur francetv info !

13h57 : Parmi les différentes hypothèses à l'étude pour expliquer le crash de l'avion d'Air Algérie, la piste météorologique est privilégiée par les enquêteurs. Voici pourquoi.


FRANCE 2

13h39 :  Lors d'un entretien téléphonique, François Hollande a convenu aujourd'hui avec le président malien Ibrahim Boubacar Keïta de "travailler en étroite coopération" pour élucider les circonstances du crash de l'avion d'Air Algérie. Selon le communiqué de l'Elysée, les deux chefs d'Etat se sont entendus pour "faciliter l'enquête et assurer dans les meilleures conditions le rapatriement des corps des victimes".

13h20 :  Selon le quotidien algérien El Watan, le président Abdelaziz Bouteflika a décidé d'un deuil national de trois jours en Algérie, après le crash de l'avion d'Air Algérie.

13h11 :  Air France-KLM va arrêter d'emprunter la route aérienne survolant le site où l'avion d'Air Algérie s'est écrasé, dans le nord du Mali. La compagnie va continuer à desservir Bamako, la capitale malienne, mais en empruntant un itinéraire situé plus à l'ouest. Une "mesure de  précaution" explique la compagnie, malgré le fait que les autorités françaises privilégient le facteur météorologique pour expliquer le crash.

13h00 :  Voici les premières images des débris de l'avion d'Air Algérie. Obtenues par les envoyés spéciaux de France 2 au Mali, elles attestent de la violence du crash, qui a coûté la vie à 118 personnes.
(M. DE CHALVRON / B. RIMBERT / F. TORMOS / FRANCE 2)

12h58 :  France 2 diffuse en exclusivité les premières images du lieu où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie, au Mali.

12h06 : Le point sur l'actu à la mi-journée :   Un détachement d'une centaine de soldats français a entrepris de sécuriser la zone du nord du Mali où s'est écrasé un avion d'Air Algérie avec 118 personnes à bord, dont 51 Français, très vraisemblablement à la suite d'un accident. "Il n'y a hélas aucun survivant, je partage la douleur des familles", a dit François Hollande à l'issue d'une réunion de crise à l'Elysée. 
 Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve se poursuivent au Proche-Orient. En attendant, l'offensive israélienne "Bordure protectrice", qui est entrée dans son 18e jour, continue d'apporter son lot de victimes civiles dans la bande de Gaza : le bilan dépasse les 800 morts côté palestinien




 Dix-neuf départements du Sud-Ouest sont placés en alerte orange pour des orages, des pluies et des inondations. L'alerte se poursuit jusqu'à 23 heures. 




 Le premier ministre ukrainien a annoncé sa démission en dénonçant la dissolution de la coalition gouvernementale au Parlement en pleine crise économique et au milieu d'un conflit armé avec les séparatistes pro-russes.

11h32 : @anonyme  Vous avez raison : une famille de sept personnes vivant près de Nantes était à bord de l'avion d'Air Algérie, disparu hier. C'est le le frère de l'un des disparus qui l'indique : "Il y avait mon frère, sa femme et leurs quatre enfants plus un neveu, le fils de ma sœur", à bord de l'avion. Les précisions de France 3 Pays de la Loire

11h32 :  Il y aurait une famille de sept personnes originaire de Nantes qui figurerait parmi les victimes. Vous confirmez ?

11h40 :  L'avion d'Air Algérie transportait "118 personnes" et non 116, comme annoncé initialement, précise l'Elysée. 

11h10 :  "Une boîte noire a d'ores et déjà été récupérée et acheminée" à Gao, au Mali, annonce François Hollande. "Elle sera examinée dans les meilleurs délais". 

11h00 :  Comment expliquer le crash de l'avion d'Air Algérie au nord du Mali ? "Les débris de l'avion sont concentrés sur un espace limité. Il y a des hypothèses, notamment climatique, mais nous n'en écartons aucune", a expliqué François Hollande, précisant que le Bureau d'enquêtes et d'analyses doit enquêter sur la zone du crash.

10h58 :  Les familles des victimes du crash de l'avion d'Air Algérie seront accueillies demain au ministère des Affaires étrangères, au Quai d'Orsay, précise le président de la République.  

10h56 : "Toutes mes pensées sont tournées vers les victimes, vers les familles (...) Nous sommes à leurs côtés", déclare le chef de l'Etat. 

10h55 : "Il n'y a hélas aucun survivant ", déclare François Hollande. 

10h54 :  "Les soldats français, qui sont déjà sur place, ont sécurisé le lieu", du crash de l'avion d'Air Algérie, annonce François Hollande. 

10h46 :  Les premiers militaires français, partis de Gao par la route durant la nuit, sont arrivés ce matin dans la zone du nord Mali où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie, pour sécuriser le site. Une centaine d'hommes à bord d'une trentaine de véhicules avaient quitté Gao cette nuit, dès que l'épave de l'appareil a été localisée par un drone Reaper de l'armée française.

10h41 : Probable prise de parole du Président à l'Elysée. Préparation en cours. #crash #AH5017 #AirAlgerie 

10h40 :  François Hollande devrait s'exprimer dans les minutes qui viennent au sujet du crash de l'avion d'Air Algérie, dans le nord du Mali. 

10h36 :  Le détachement terrestre français de l'armée est sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie, au nord du Mali, annonce le ministère de la Défense. 

10h04 : L'essentiel de l'actualité de ce vendredi matin :     

 Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, estime qu'il est "fort peu probable, voire exclu, qu'il y ait des survivants" au crash de l'avion d'Air Algérie, survenu hier avec 116 personnes à son bord. La piste d'un accident lié notamment aux mauvaises conditions météorologiques semble privilégiée par les autorités françaises, quelques heures après la découverte de l'épave de l'avion localisée au Mali. 
 Les efforts diplomatiques en vue d'une trêve se poursuivent au Proche-Orient. En attendant, l'offensive israélienne "Bordure protectrice", qui est entrée dans son 18e jour, continue d'apporter son lot de victimes civiles dans la bande de Gaza : le bilan dépasse les 800 morts côté palestinien

 Dix-neuf départements du Sud-Ouest sont placés en alerte orange pour des orages, des pluies et des inondations. L'alerte se poursuit jusqu'à 23 heures. 

09h50 :  L'Elysée poste sur Twitter une de la réunion de crise au sujet du crash de l'avion d'Air Algérie, au nord du Mali. Elle réunit autour du chef de l'Etat le Premier ministre Manuel Valls, Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Frédéric Cuvillier (Transports).

09h19 :  Une nouvelle réunion de crise, présidée par François Hollande, se tient actuellement à l'Elysée, alors que l'épave de l'avion d'Air Algérie a été localisée cette nuit dans le nord du Mali. Cette réunion est destinée à "faire un point de situation à la lumière de l'ensemble des informations recueillies cette nuit", indique l'entourage du président de la République.  
Elle réunit autour du chef de l'Etat, le Premier ministre Manuel Valls, Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Frédéric Cuvillier (Transports).

08h44 : Au lendemain du crash du vol AH 5017 d'Air Algérie, le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier estime qu'il "est fort improbable, voire impossible qu'il y ait des survivants"au micro de France 2. Il évoque également une forte odeur de kérosène sur les lieux du crash.


FRANCE 2

09h00 : "Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques mais aucune hypothèse ne peut être écartée. Mais l'hypothèse la plus probable est effectivement celle-ci." 

 Interrogé sur RTL, le ministre de l'Intérieur précise que l'avion d'Air Algérie dont l'épave a été localisée dans la nuit au Mali s'est abîmé "au moment où il s'est écrasé".  A-t-il explosé en vol? "Ça ne correspond pas à l'hypothèse la plus probable."

08h25 :  La zone où se trouve l'épave de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord, dont une cinquantaine de Français, a été repérée grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey (Niger). La zone a été survolée par le drone de nuit sur la base d'une information fournie par les autorités du Burkina, indique le ministère de la Défense. 
  L'armée de l'air française dispose à Niamey de deux drones Reaper, acquis fin 2013 aux Etats-Unis. Des Mirage 2000, basés à N'Djamena (Tchad) et Niamey, ont également participé à la recherche de l'épave.

08h02 :  Invité des "4 Vérités" de France 2, le secrétaire d'Etat français aux Transports, Frédéric Cuvillier, annonce qu'une centaine de soldats de l'opération Barkhane sont en route vers la zone où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie pour la sécuriser. Le secrétaire d'Etat précise que les conditions météorologiques sont difficiles. 

08h00 :  "Compte tenu de l'état de l'avion, il est fort peu probable, voire exclu de retrouver des survivants", annonce  le secrétaire d'Etat français aux Transports, Frédéric Cuvillier, sur France 2. 

07h55 :  "Nous écartons un tir du sol", c'est une hypothèse "improbable et impossible", explique le secrétaire d'Etat français aux Transports, Frédéric Cuvillier, sur France 2, qui évoque les "mauvaises conditions météorologiques". "Problème technique, problème météorologique, problème cumulatif... L'enquête devra le déterminer", précise le secrétaire d'Etat. 

07h52 :  L'avion d'Air Algérie, qui s'est écrasé au nord du Mali, a été retrouvé grâce à une reconnaissance effectuée par un drone de l'armée de l'air française, indique le secrétaire d'Etat français aux Transports, Frédéric Cuvillier, sur France 2. 

07h32 : @Anonyme "C'est le Mali qui va diriger l'enquête", précise le ministre des Transports malien Mamadou Hachim Koumaré, sur la chaîne malienne ORTM. Il annonce également la mise en place d'une commission d'enquête internationale.


(ORTM)

07h31 :  A quel titre la France organise les recherches ? Le Mali serait-il redevenu une colonie ?

06h56 :  "Questions sur un nouveau crash" à la une du Figaro. L'épave "désintégrée" de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord dont 51 Français, a été retrouvée cette nuit dans le nord du Mali et un détachement militaire français a été envoyé sur place pour sécuriser la zone. Cette catastrophe survient après le crash d'un avion à Taïwan et celui de Malaysia Airlines, dans l'est de l'Ukraine. 

06h40 :  Le chef de l'Etat français François Hollande doit présider ce matin à 9 heures une nouvelle réunion de crise consacrée au crash de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord dont une cinquantaine de Français, à laquelle doivent participer le Premier ministre Manuel Valls, et les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Frédéric Cuvillier (Transports).

06h20 : Le point sur l'actu de ce vendredi matin :


•  L'épave "désintégrée" de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord dont une cinquantaine de Français, a été retrouvée dans le nord du Mali, annonce l'Elysée. Un détachement militaire français a été envoyé sur place pour sécuriser la zone. Quelles hypothèses pour expliquer ce crash ? Francetv info revient également sur ce que l'on sait des passagers du vol AH5017.




 Les forces israéliennes ont bombardé hier une école gérée par l'ONU, dans le nord de la bande de Gaza, où des civils palestiniens avaient trouvé refuge, faisant au moins 15 morts et 200 blessés. Le bilan total de l'opération militaire à Gaza passe la barre des 800 morts. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit "sous le choc et consterné". Au Caire (Egypte), les consultations en vue d'un cessez-le-feu se poursuivent.



• #ACCIDENT Après l'accident entre un miniubus et un camion qui a coûté la vie à plusieurs enfants dans l'Aube, les médecins pensent que le conducteur du minubus a pu faire un malaise à cause d'une hypoglycémie.



#TRANSPARENCE Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Découvrez ce que ces documents révèlent de nos parlementaires.

06h09 :  L'épave disparue de l'avion d'Air Algérie a donc été localisée dans le nord du Mali, dans la région de Gossi "à proximité de la frontière du Burkina Faso", selon l'Elysée. Un détachement militaire français a été envoyé sur place pour sécuriser la zone.

"L'appareil a été clairement identifié malgré son état désintégré", précise la présidence de la République. François Hollande "assure les familles et les proches des victimes de toute sa solidarité". 

06h04 :  L'épave "désintégrée" de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord dont une cinquantaine de Français, a été retrouvée dans le nord du Mali, annonce la présidence française.