La peine de mort pour 21 supporters de foot dans le procès du drame de Port-Saïd a été confirmée, samedi 9 mars, par la justice égyptienne. Lors du premier jugement, fin janvier, plus de 30 personnes avaient été tuées dans des émeutes.

Au Caire, le siège de la Fédération égyptienne de football a été incendié, tout comme des bâtiments appartenant à un club de la police. Des résidents du quartier utilisaient des tuyaux d'arrosage pour tenter d'éteindre les flammes. D'autres bâtiments ont eu leurs vitres brisées.

A Port-Saïd, de nombreux commerces de la ville ont fermé de peur de nouveaux troubles, et près de 2 000 personnes manifestent en colère près du canal de Suez, sur lequel la ville est située. Des blindés de l'armé sont stationnés sur le port. près de 2 000 personnes manifestent et perturbent le canal de Suez.

Des supporteurs du club de football al-Ahly du Caire ont envahi un club de la police situé une île au milieu du Nil et y ont mis le feu, au Caire, en Egypte, le 9 mars 2013.
Des supporteurs du club de football al-Ahly du Caire ont envahi un club de la police situé une île au milieu du Nil et y ont mis le feu, au Caire, en Egypte, le 9 mars 2013. (MAHMUD KHALED / AFP)