VIDEO. Somalie : l'attaque des shebab contre un restaurant de Mogadiscio fait au moins 19 morts

L'attentat contre cet établissement du front de mer de la capitale somalienne, jeudi a été revendiquée par les rebelles islamistes liés à Al-Qaïda.

Voir la vidéo
AP
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a d'abord eu une violente explosion, puis des hommes armés ont fait irruption dans le restaurant, alors que des clients étaient attablés. Les forces de sécurité somaliennes ont mis fin au siège. L'attaque contre cet établissement, situé sur le front de mer de la capitale somalienne, Mogadiscio, jeudi 21 janvier, a fait au moins 19 morts. La police somalienne a annoncé, vendredi, qu'elle avait été revendiquée par les rebelles islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda. Quatre de leurs hommes armés ont été tués, et l'un d'entre eux a été capturé.

Opérations de guérilla et attentats-suicides

Les shebab ont été chassés depuis la mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions du centre et du sud de la Somalie. Mais ils contrôlent toujours de larges zones rurales. Depuis ces bastions, ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides - parfois jusque dans la capitale somalienne - contre les symboles du fragile gouvernement somalien ou contre l'Amisom, la force militaire de l'Union africaine en Somalie qui le soutient.

Le quartier de la plage du Lido à Mogadiscio, est pour eux une cible de choix. Il compte de nombreux restaurants, dont des établissements de luxe où se retrouvent des hommes d'affaires et des Somaliens de la diaspora de retour dans la ville.

Les dépouilles des victimes d'une attaque des rebelles islamistes somaliens contre un restaurant du front de mer de Mogadiscio (Somalie) évacuées le 22 janvier 2016.
Les dépouilles des victimes d'une attaque des rebelles islamistes somaliens contre un restaurant du front de mer de Mogadiscio (Somalie) évacuées le 22 janvier 2016. (MOHAMED ABDIWAHAB / AFP)