Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Au Kenya, la danse classique pour échapper au bidonville

En enseignant la danse classique aux enfants d'un bidonville, Mike Wamaya leur ouvre les portes d'un monde inconnu. Et peut-être d'un autre avenir. Au programme d"Envoyé spécial" le 16 mars 2017, pirouettes et entrechats à Kibera, à la périphérie de la capitale kenyane Nairobi. Mais d'abord, échauffement dans cet extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au cœur d’un des plus grands bidonvilles de Nairobi, au Kenya, un professeur de danse enseigne les pirouettes et les entrechats aux enfants et leur ouvre les portes d’un monde insoupçonné. Extrait d'un reportage à ne pas manquer dans "Envoyé spécial" le 16 mars 2017, "Les étoiles de Kibera". 

Le cours des petits commence dans les éclats de rire, avec la distribution des justaucorps roses. Pour qui ne vient pas des beaux quartiers de la capitale kenyane, la danse classique a tout d'exotique. Le prof de danse a sa façon bien à lui d'enseigner. Mike Wamaya a lui-même grandi dans un bidonville : c'est son univers, ses racines. Aujourd'hui, il a peu de moyens, mais travaille avec deux associations, Anno’s Africa et One Fine Day.

Un cours de danse et de confiance en soi

"On lève, on s'étire bien en avant, on pousse... on se redresse..." Une séance d'échauffement et d'étirements très… classique, mais Mike la termine par une phrase qui l'est moins : "Vous vous dites 'Comme je suis magnifique !'" Mike a remarqué que ses petits élèves regardaient toujours par terre, alors il fait en sorte que "tout le monde lève la tête… pour une minute". "Pour qu'ils voient leur beauté intérieure. Et ça leur apporte beaucoup de force et d'énergie."

Le but de l'exercice ? Pas forcément de faire de ces enfants ces danseurs. Mike "les entraîne pour qu'ils voient plus loin. Pour qu'ils visualisent ce qu'ils veulent devenir : un docteur, un pilote"… Pour lui, "le ballet, ce n'est qu'un outil", qui peut donner de l'espoir, de la confiance en soi. "Et si tu as suffisamment confiance en toi, tu peux aller où tu veux, être qui tu veux, décider de ton avenir. Personne ne te dira ce que tu dois être. C'est toi qui décides. C'est ça, ce que j'enseigne."

Extrait du reportage "Les étoiles de Kibera", diffusé dans "Envoyé spécial" le 16 mars 2017.

Cours de danse classique pour les enfants du bidonville de Kibera, Kenya.
Cours de danse classique pour les enfants du bidonville de Kibera, Kenya. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)