Génocide au Rwanda

Le Rwanda lance à partir du lundi 7 avril les commémoration du  génocide de 1994. Il y a vingt ans, environ 800 000 personnes, essentiellement issues de la minorité tutsi, ont été massacrées. La France est accusée par le président rwandais, Paul Kagame, d'avoir participé aux exactions à l'époque. Le déplacement de Christiane Taubira, la ministre de la Justice, qui devait assister aux cérémonies à Kigali,a été annulé et l'ambassadeur de France au Rwanda s'est vu retirer son accréditation pour les commémorations. 

12