Prise d'otages à Bamako : trois suspects activement recherchés

Au lendemain de la prise d'otages à Bamako (Mali), l'état d'urgence a été décrété. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Hier, vendredi 20 novembre une prise d'otages a eu lieu à l'hôtel Radisson Blu de Bamako (Mali). Au moins 21 otages de plusieurs nationalités ont péri, deux terroristes sont morts, mais d'autres ont réussi à s'enfuir. Dans ce pays, l'état d'urgence a également été décrété.

Trois jours de deuil national

Bamako ce samedi matin est une ville meurtrie, choquée par la violence de l'attaque. Les couloirs et les chambres de l'hôtel Radisson Blu sont maculés de sang. Les corps des victimes ont été évacués dans la nuit. Rassemblés, les otages libérés livrent leur premier témoignage. L'opération a été revendiquée par al-Mourabitoun, le groupe du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Le bilan s'élève à 21 morts et sept blessés selon la présidence du Mali. Un deuil national de trois jours a été décrété à compter de lundi. Ce matin, les forces maliennes quadrillent Bamako. Si deux des assaillants ont été tués lors de l'assaut, trois autres suspects sont activement recherchés aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les membres des forces spéciales à l'intérieur de l'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015
Les membres des forces spéciales à l'intérieur de l'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015 (HABIBOU KOUYATE / AFP)