Gabon : la France s'inquiète pour ses ressortissants

La journaliste Peggy Mauger, en direct du Quai d'Orsay, fait un point sur la situation.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La pression s'accentue sur le Gabon. Ce mardi 6 septembre, au soir, les observateurs internationaux affirment qu'il y a d'évidentes anomalies dans les résultats de l'élection présidentielle. Le bras de fer continue entre Ali Bongo, dont l'élection est contestée, et son rival Jean-Ping. Ce soir, la France est toujours inquiète pour ses ressortissants. Paris demande des garanties sur le sort d'une quinzaine de Français. "Il s'agit de binationaux, des Franco-Gabonais, probablement arrêtés lors des violences qui ont éclaté la semaine dernière au Gabon", explique Peggy Mauger, en direct du Quai d'Orsay à Paris.

Sans nouvelle

"Aujourd'hui, deux d'entre eux ont été libérés, suite à leur comparution à un tribunal de Libreville. Il s'agit de deux frères d'une vingtaine d'années. Mais concernant les autres ressortissants français, on ne sait toujours pas où il se trouve, où ils sont incarcérés, s'ils sont blessés ou non, et ce qu'on leur reproche exactement", poursuit la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant de l\'opposition fait face aux forces de sécurité à Libreville (Gabon), le 31 août 2016
Un manifestant de l'opposition fait face aux forces de sécurité à Libreville (Gabon), le 31 août 2016 (MARCO LONGARI / AFP)