Otages au Niger

Dans la nuit du 15 au 16 septembre 2010, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret sont enlevés à Arlit (Niger) par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi). Les Français, collaborateurs des groupes Areva et Satom (filiale de Vinci), vont rester prisonniers d'Aqmi pendant une durée de 3 ans. En France, la mobilisation en faveur des otages au Niger ne faiblira pas. Le 29 octobre 2013, le président de la République François Hollande annonce la libération des 4 otages. Le 30 octobre, ils quittent le Niger et regagnent la France accompagnés des ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius.

1234

Dans la même rubrique