Nouveaux scandales en Centrafrique : des militaires français accusés de viols

Des Casques bleus seraient au coeur d'un nouveau scandale d'abus sexuels commis sur des mineurs en Centrafrique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'ONU dénonce un nouveau scandale présumé d'abus sexuels sur des mineurs commis dans ses missions de maintien de la paix en Centrafrique. Plusieurs pays sont en cause. Les faits se seraient déroulés en 2014 et 2015, impliquant des soldats originaires de cinq pays : le Bangladesh, le Maroc, le Congo, le Niger et le Sénégal.

Une première

C'est la première fois que l'ONU nomme publiquement les pays dont sont originaires ces policiers et soldats internationaux soupçonnés de viols. Un souci de transparence pour les Nations unies dont le représentant ne cachait pas hier, vendredi 29 janvier, son émotion face à ces violences sexuelles.

Mais les Casques bleus ne sont pas les seuls accusés. Des adolescents et des enfants mettent aussi en cause des soldats géorgiens d'une mission européenne en Centrafrique ainsi que des militaires français accusés de viols. Ces scandales provoquent l'indignation dans les rues de Bangui. Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, vient de saisir la justice sur les nouvelles accusations à l'encontre des militaires français.

Le JT
Les autres sujets du JT