Jean-Yves Le Drian est au Mali. Le ministre de la Défense est arrivé jeudi 7 mars au matin dans le massif montagneux de l'Adrar des Ifoghas pour une visite surprise aux troupes françaises engagées dans l'opération Serval. C'est dans ce massif que se situe le principal front entre l'armée française et les groupes islamistes.

"J'ai voulu saluer les combattants (...) puisque c'est ici que se sont tenus les combats les plus durs", a déclaré le ministre à la chaîne France 24 lors de la première étape de sa visite. Il a également rappelé que des soldats français y ont trouvé la mort ces derniers jours."Je voulais leur rendre hommage et saluer leurs camarades. Je voulais leur dire que la France était fière de ses soldats, (...) fière de la qualité professionnelle et de la bonne marche des opérations."

Jean-Yves Le Drian doit ensuite se rendre dans plusieurs villes maliennes. Selon une source militaire française au Mali, il était attendu à la mi-journée à Gao, une des villes du Nord reprise aux islamistes au début de l'opération Serval lancée le 11 janvier. Il sera à Bamako, la capitale, vendredi. "La mission n'est pas finie", a affirmé le ministre de la Défense, rappelant l'objectif de rendre au Mali son "intégrité". "C'est après que progressivement, nous nous retirerons pour laisser la place à la mission africaine sous l'égide des Nations unies", a-t-il précisé. La veille, François Hollande a annoncé le début du retrait des troupes françaises au Mali à partir d'avril.