Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Soudan du Sud : un an et demi et 5 kilos, un enfant meurt de faim

En Afrique de l'Est, ce n'est plus seulement la malnutrition qui menace les enfants. "Envoyé spécial" s'est rendu au Soudan du Sud, où l'état de famine a été déclaré. Dans cet extrait, le petit Makour, qui pèse 5 kilos seulement à un an et demi, est emmené à l'hôpital dans un état critique. 

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Soudan du Sud, d'après les Nations unies, 40% de la population n'a qu'un accès restreint à la nourriture. Le 21 février 2017, le plus jeune Etat d’Afrique a officiellement déclaré l’état de famine. Avec le Yémen, la Somalie et le Nigeria, c'est en tout 20 millions de personnes qui sont menacées de mourir de faim. La "pire crise humanitaire depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale", selon l'ONU. 

Dans cet extrait du magazine "Envoyé spécial", le petit Makour est amené à l'hôpital dans un état critique par sa mère, Awel. A un an et demi, il pèse 5 kilos, alors qu'il devrait en peser 11. Comme beaucoup d'enfants ici, il cumule la malnutrition et le sida, une maladie courante en Afrique de l'Est.

L'enfant est mort dans son sommeil

C'est la troisième fois qu'Awel l'accompagne à l'hôpital. Chez elle, elle n'a rien à lui donner à manger, sinon un bout de chèvre ou du poisson séché, mais c'est rare. Abandonnée par son mari, Awel n'a pas de travail.

La maman de Makour le laisse faire une sieste, mais les médecins ont soudain un doute, vite confirmé. Le petit garçon est mort dans son sommeil. Cet hôpital voit mourir un enfant chaque mois de malnutrition, mais il n'y a aucun chiffre officiel au niveau national.

Extrait de "Soudan du Sud : la faim des conflits", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 8 juin 2017.

Hopital au Sud Soudan
Hopital au Sud Soudan (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)