Deux Australiens enlevés dans le nord du Burkina Faso

Le rapt a été revendiqué par un groupe jihadiste malien.

Selon les autorités burkinabè le couple a été kidnappé vendredi 15 janvier 2016 à Baraboulé, dans la région du Sahel, frontalière du Niger et du Mali.
Selon les autorités burkinabè le couple a été kidnappé vendredi 15 janvier 2016 à Baraboulé, dans la région du Sahel, frontalière du Niger et du Mali. (Google Maps)

Mis à jour le , publié le

Un couple d'Australiens, un médecin et son épouse, ont été enlevés vendredi 15 janvier dans le nord du Burkina Faso, où ils vivaient depuis plus de 40 ans. Ce rapt a été revendiqué le lendemain auprès de l'AFP par un responsable d'un groupe jihadiste malien.

Selon les autorités burkinabè, qui n'ont pas donné d'informations sur l'identité des ravisseurs, le couple a été kidnappé à Baraboulé, dans la région du Sahel, frontalière du Niger et du Mali. D'après une source au sein du renseignement burkinabè, les deux otages sont octogénaires et originaires de Perth (sud-ouest de l'Australie).

Une branche d'Aqmi a revendiqué le rapt

Un responsable d'Ansar Dine, le groupe jihadiste de l'ex-chef rebelle touareg Iyad Ag Ghaly, a affirmé que le couple était retenu par des jihadistes appartenant à "l'Emirat du Sahara". D'après des spécialistes des milieux islamistes, cette appellation désigne une branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Interrogé sur l'identité précise des ravisseurs, ce responsable a répondu que les otages étaient "entre les mains d'Aqmi" qui, a-t-il également soutenu, a "mené une opération réussie contre un hôtel" vendredi à Ouagadougou. "C'est l'oeuvre des mêmes Moudjahidine", a-t-il ajouté.