Crash en Égypte : des milliers de touristes se retrouvent bloqués à Charm el-Cheikh

Six jours après le crash de l'Airbus A 321 dans le désert du Sinaï, les touristes quittent au compte-goutte la station balnéaire de Charm el-Cheikh.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont tellement nombreux qu'ils font la queue à l'extérieur de l'aéroport. Ce vendredi, à Charm el-Cheikh, c'est la ruée pour prendre l'avion. Après 24 heures de blocage, Londres autorise à nouveau ses appareils à décoller. Par centaines, des touristes britanniques s'enregistrent sur les premiers vols programmés. Deux avions qui attendaient depuis deux jours sur le tarmac sont enfin prêts à rapatrier les premiers passagers.

Colère des passagers

À l'aéroport, officiellement, les contrôles de sureté ont été renforcés, mais les passagers ne sont autorisés à embarquer qu'avec leurs bagages à main par mesure de sécurité. "Nous rapatrierons séparément les autres bagages dès que possible. Les passagers pourront tout récupérer", explique John Casson, ambassadeur britannique en Égypte. 29 avions étaient programmés vers l'Europe, mais l'Égypte aujourd'hui n'autorise que huit décollages. Une décision qui a créé la confusion et la colère des passagers britanniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes font la queue à l\'entrée du Terminal 1 de l\'aéroport égyptien de Charm el-Cheikh vendredi 6 novembre 2015.
Des touristes font la queue à l'entrée du Terminal 1 de l'aéroport égyptien de Charm el-Cheikh vendredi 6 novembre 2015. (MAXPPP)