Attaque de Ouagadougou : le bilan grimpe à 29 morts, dont au moins deux Français

Les corps de trois jihadistes ont été identifiés, tous des hommes, selon les autorités locales.

Des membres des forces spéciales lors d'opérations de sécurisation, samedi 16 janvier à Ouagadougou (Burkina Faso).
Des membres des forces spéciales lors d'opérations de sécurisation, samedi 16 janvier à Ouagadougou (Burkina Faso). (AHMED OUOBA / AFP)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

Le bilan s'alourdit. Vingt-neuf personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans l'attaque d'un commando jihadiste contre un hôtel et un restaurant de Ouagadougou fréquentés par les étrangers, a annoncé samedi 16 janvier le ministre de la Sécurité intérieure du Burkina Faso.

Deux Français ont été tués, a-t-on appris dans l'après-midi de source diplomatique française. La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé dans la foulée l'ouverture d'une enquête.

Les corps de trois jihadistes ont été identifiés, ont indiqué les autorités locales. Il s'agit d'hommes, tous "très jeunes" d'après les témoignages recueillis. Le précédent bilan des autorités burkinabè faisait état de 26 morts.

 Un deuil national de 72 heures sera observé à partir de dimanche, ont indiqué les autorités du Burkina.

 Une cellule de crise. L'ambassade de France a mis en place une cellule de crise. Vous pouvez la contacter au 25 49 66 20, (en ajoutant le 00 226 si vous appelez depuis la France). Vous pouvez également suivre les informations sur le compte Twitter de Gilles Thibault, ambassadeur de France, @G_Thibault_Fr

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#BURKINA_FASO