Attaque de Ouagadougou : le bilan grimpe à 29 morts, dont au moins deux Français

Les corps de trois jihadistes ont été identifiés, tous des hommes, selon les autorités locales.

Des membres des forces spéciales lors d\'opérations de sécurisation, samedi 16 janvier à Ouagadougou (Burkina Faso).
Des membres des forces spéciales lors d'opérations de sécurisation, samedi 16 janvier à Ouagadougou (Burkina Faso). (AHMED OUOBA / AFP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Le bilan s'alourdit. Vingt-neuf personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans l'attaque d'un commando jihadiste contre un hôtel et un restaurant de Ouagadougou fréquentés par les étrangers, a annoncé samedi 16 janvier le ministre de la Sécurité intérieure du Burkina Faso.

Deux Français ont été tués, a-t-on appris dans l'après-midi de source diplomatique française. La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé dans la foulée l'ouverture d'une enquête.

Les corps de trois jihadistes ont été identifiés, ont indiqué les autorités locales. Il s'agit d'hommes, tous "très jeunes" d'après les témoignages recueillis. Le précédent bilan des autorités burkinabè faisait état de 26 morts.

 Un deuil national de 72 heures sera observé à partir de dimanche, ont indiqué les autorités du Burkina.

 Une cellule de crise. L'ambassade de France a mis en place une cellule de crise. Vous pouvez la contacter au 25 49 66 20, (en ajoutant le 00 226 si vous appelez depuis la France). Vous pouvez également suivre les informations sur le compte Twitter de Gilles Thibault, ambassadeur de France, @G_Thibault_Fr

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#BURKINA_FASO

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BURKINA_FASO

23h13 : Petit point sur l'actualité à 23 heures.

Au moins deux Français sont morts dans l'attaque terroriste de Ouagadougou. Le dernier bilan fait état d'au moins 29 morts et une trentaine de blessés.

Deux octogénaires australiens ont été enlevés dans le pays, et emmenés au Mali par le groupe jihadiste Ansar Dine.

Le professeur qui a emmené ses élèves sur une piste fermée de la station des Deux Alpes, mercredi, a été mis en examen pur "homicides involontaires".


Derrière le PSG, laborieux vainqueur de Toulouse (1-0), c'est extrêmement serré. Bordeaux et Rennes se remettent à rêver d'Europe après un succès.

22h35 : D'autres médias indiquent qu'il y a une troisième victime française, un autre salarié de cette société, mais le Quai d'Orsay ne confirme pas.

22h34 : Attentat #Ouagadougou Immense tristesse Une victime de Fontaine St Lucien Notre @AggloBeauvaisis est en deuil Pensées à la famille #beauvais

22h34 : Toutes mes pensées vont à la famille et aux proches d'Eddie, Oisien tué ce matin lors des attentats perpétrés au Burkina Faso #OiseSolidaire

22h34 : Mes pensées vont à la famille et aux proches d'Eddie Touati originaire de l'Oise tué lors des attentats au Burkina Faso

22h35 : Les élus de la région ont rendu hommage aux victimes.

22h33 : On en sait un peu plus sur l'identité des Français. Les deux victimes confirmées par le Quai d'Orsay sont originaires de l'Oise, indiquent Le Parisien et le Courrier Picard. Elles travaillaient toutes deux pour une entreprise de transport de la région de Beauvais.

21h35 : Il y a aussi 2 victimes suisses dont l'ex-PDG de la poste suisse Jean-Noël Rey qui venait inaugurer un cantine scolaire. Jean-Noël Rey était très présent dans les médias suisses depuis son départ de la poste suisse. Condoléances à sa famille.

21h35 : Une précision de @jean-louis sur les victimes suisses de l'attaque terroriste de Ouagadougou.

21h00 : Pour les Français, merci de faire preuve de vigilance jusqu'à nouvelle instruction #Burkina

https://t.co/idkiCrdyxo

21h00 : L'ambassadeur de France, Gilles Thibault, demande aux Français présents dans le pays de faire "preuve de vigilance".

20h52 : Deux Suisses ont été tués lors des attaques terroristes de Ouagadougou, annonce le ministère suisse des Affaires étrangères.

20h36 : Dernier bilan du ministère de la Sécurité intérieure burkinabé : 29 morts et une trentaine de blessés. Les corps des trois jihadistes ont été identifiés, tous des hommes, "très jeunes", précise le ministère.

19h58 : 20 heures. Avant le dîner, le point sur l'actualité.

Au moins deux Français font partie des 29 victimes de l'attaque terroriste du groupe Al Mourabitoune contre un hôtel et un café de Ouagadougou. Un deuil national de 72 heures a été décrété dans le pays.


Le professeur qui a emmené ses élèves sur une piste fermée de la station des Deux Alpes, mercredi, a été mis en examen pur "homicides involontaires".


Petite victoire du PSG contre Toulouse (1-0), mais toujours plus d'avance en tête de la L1. 23 points d'avance sur son dauphin Angers.

19h52 : #Ouagadougou #BurkinaFaso la police technique et scientifique et la ss direction anti-terroriste de @PNationale partent assister l'enquête

19h52 : Après l'armée française, au tour de la police d'intervenir à Ouagadougou, tweete le compte de la police nationale.

19h38 : Parmi les pays qui comptent des victimes de l'attentat de Ouagadougou, des Suisses et des Canadiens, fait savoir le Quai d'Orsay.

19h37 : Ils avaient créés à Djibo un hôpital très connu dans la région

19h37 : Les 2 australiens enlevés au Burkina sont des retraités de 82 et 84 ans qui vivaient à Djibo depuis 44 ans. Leur enlèvement est révoltant !

19h37 : Des précisions sur le couple de médecins australiens enlevés grâce à notre internaute @deOuaga. Je vous signale aussi l'article de Burkina24.

19h34 : Le bilan des attaques terroristes à Ouagadougou grimpe à au moins 29 morts. "Des corps sont encore à identifier, nous sommes prudents, le bilan est provisoire", fait savoir le Quai d'Orsay.

19h28 : @Anonyme Ils sont bien australiens, après avoir été annoncés par erreur comme autrichiens en début de journée. Il s'agit d'un couple d'octogénaires, qui vivaient à Djibo dans le nord du pays depuis une quarantaine d'années, et qui collaboraient avec les ONG de la région.

19h26 : Australiens ou Autrichiens au final ?

19h04 : Notre Nation est dans la peine. Soutien aux familles des victimes françaises de Ouagadougou.

19h03 : Manuel Valls réagit aux attaques terroristes de Ouagadougou sur Twitter.

19h03 : Analyse du spécialiste des questions de défense Jean-Dominique Merchet dans L'Opinion :

"À Paris, on commence à s'interroger sur les 'rendements décroissants' de l'opération Barkhane, qui coûte 700 millions par an... et dont on ne voit pas le terme. En 2015, selon nos calculs, il n'y a eu que neuf affrontements armés avec les groupes armés terroristes et ils ont abouti à la 'neutralisation' d'une quarantaine de combattants ennemis."

18h36 : Les deux Australiens enlevés hier soir au Burkina Faso sont aux mains du groupe jihadiste Ansar Dine. Ils seraient en train d'être emmenés au Mali.

18h33 : 18 heures, l'heure d'un nouveau point sur l'actualité.

Au moins deux Français font partie des 26 victimes de l'attaque terroriste contre un hôtel et un café de Ouagadougou. Un deuil national de 72 heures a été décrété dans le pays, jusque là relativement épargné par le terrorisme.

Le professeur qui a emmené ses élèves sur une piste fermée de la station des Deux Alpes, mercredi, a été mis en examen pur "homicides involontaires".

Environ 5 000 personnes et 150 tracteurs ont manifesté à Rennes contre le projet d'aéroport. Un autre défilé était organisé à Paris.

Le PSG piétine pour le moment à Toulouse (0-0). Ce soir, les supporters troyens attendent la première victoire du club, contre Rennes (après 20 journées d'insuccès).

17h49 : La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête, après l'attaque terroriste de Ouagadougou.

17h38 : "Oui, la France est ciblée". L'analyse de notre spécialiste défense, Pierre Servent, sur le plateau du 13 heures.


(FRANCE 2)

17h17 : "Les corps sont en train d'être identifiés. Jusqu'à présent, on n'avait pas de Français et là, il y a a eu deux coup sur coup d'identifiés", explique le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, à France Info.

17h12 : Le Quai d'Orsay confirme à BFMTV la mort de deux Français lors de l'attaque terroriste de Ouagadougou.

17h08 : D'après RTL, deux Français ont été tués lors de l'attaque terroriste de Ouagadougou. Le dernier bilan communiqué par le Quai d'Orsay n'en faisait pas état. Nous cherchons à en savoir plus.

16h56 : "C'était des enfants. J'ai eu l'impression que leurs tirs les faisaient reculer, tant leurs armes paraissaient lourdes pour eux", témoigne sur LeMonde.fr un rescapé de l'attaque à Ouagadougou.

16h26 : A noter qu'on ne sait pas si le président, qui a parlé d'une "victime française" lors de l'attaque terroriste à Ouagadougou, parle de la photographe blessée ou d'une autre éventuelle victime dont on n'aurait pas encore connaissance.

16h16 : #HOLLANDE D'après François Hollande, une des victimes de l'attaque terroriste à Ouagadougou est française.

16h09 : Il est 16 heures. Pendant le goûter, jetez un œil sur les principaux titres :

• Un deuil national de 72 heures sera observé à partir de demain, en hommage aux victimes de l'attaque terroriste qui a fait au moins 26 morts, selon un bilan provisoire. L'assaut, qui a duré 10 heures, est terminé. Voici ce que l'on sait de l'attaque.

Le chef de l'Etat ne va pas tarder à adresser ses vœux "aux territoires" depuis son fief de Tulle en Corrèze. Un discours à suivre en direct sur francetv info.


• La mobilisation se poursuit à Rennes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Selon France 3 Bretagne, qui suit la situation en direct, environ 2 à 3 000 manifestants ainsi que plus de 150 tracteurs sont rassemblés devant l'hôtel de Rennes Métropole.

• Les enquêteurs de l'Inspection générale des affaires sociales sont depuis ce matin dans les locaux du laboratoire Biotrial. Ils travaillent sur l'accident survenu lors de l'essai clinique d'un médicament qui a fait plusieurs blessés graves dont l'un est en état de mort clinique.

15h16 : Un deuil national de 72 heures sera observé à partir de demain, en hommage aux victimes de l'attaque terroriste qui a fait au moins 26 morts, selon un bilan provisoire.

14h58 : Un nouveau bilan du ministre de la Communication fait état de 26 morts.

14h31 : Qui est Mokhtar Belmokhtar ? France 2 dresse le portrait de celui qu'on appelle "le borgne", chef du groupe Al-Mourabitoune, affilié à Aqmi qui a revendiqué l'attaque de l'hôtel Splendid.

(FRANCE 2)

14h19 : On en sait un peu plus sur le couple d'Autrichiens enlevé dans le nord du Burkina Faso, selon les autorités burkinabées. Il s'agit d'un médecin et de sa femme, enlevés à Baraboulé. On ignore en revanche s'ils étaient résidents au Burkina ou touristes de passage.

14h07 : Des forces spéciales françaises en action pour appuyer l'assaut de l'armée burkinabée. Nos confrères de France 3 font le point sur l'attaque de l'hôtel Splendid à Ouagadougou.

(FRANCE 3)

14h16 : "Le centre-ville est absolument désert. On ne voit que quelques militaires, quelques policiers, quelques gendarmes", vient d'expliquer au 13 heures de France Gérard Grizbeck, envoyé spécial, arrivé à Ouagadougou en milieu de matinée.



13h44 : @anonyme C'est un peu compliqué. L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Aqmi, qui l'a attribuée au groupe Al-Mourabitoune, dont le chef est Mokhtar Belmokhtar, selon SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes.

13h44 : Est-ce AQMI ou Al-Mourabitoune qui a revendiqué l'attaque ?

13h33 : "Ils ont commencé à tirer, tirer... Dès que tu soulevais la tête, on t'abattait directement." Une survivante témoigne de la violence des assaillants au café-restaurant Le Cappuccino de Ouagadougou.


13h29 : Un couple d'Autrichiens a été enlevé par des inconnus dans le nord du pays, confirme le ministère Intérieur.

13h15 : Si vous venez de vous connecter à francetv info, voici les trois articles les plus consultés ces dernières heures :

• Notre direct les attaques jihadistes à Ouagadougou arrive en première position. Les opérations des forces de sécurité burkinabées sont terminées. Le bilan provisoire s'élève à au moins 23 morts. 126 personnes ont été libérées, dont 33 sont blessées.

• Une équipe de scientifiques observe depuis plusieurs mois, incrédule, une supernova, l'explosion d'une étoile en fin de vie. Baptisée "Assassin", elle est d'une puissance largement inégalée dans les annales de l'astrophysique.

• L'acteur Jean Rochefort avait déjà résumé Madame Bovary en langage djeun's. Cette fois-ci, il s'attaque à un autre monument de la littérature française, Le Petit Prince. Regardez.

12h45 : @deOuaga Selon l'agence Reuters, le ministère de la Sécurité a en effet annoncé qu'un couple d'Autrichiens, un médecin et sa femme, avait été enlevé cette nuit dans le nord du Burkina Faso, près de la frontière avec le Mali. On ignore si leur enlèvement est lié à l'attaque de Ouagadougou.

12h37 : anonyme Les 18 nationalités des victimes n'ont pour le moment pas été précisées. L'ambassade de France a mis en place une cellule de crise. D'après le Quai d'Orsay, un peu plus de 3 900 Français sont installés au Burkina Faso, dont un peu plus de 3 000 dans la capitale.

12h25 : Pas de femmes parmi les 3 assaillants tués. Bilan des victimes : 27 morts.

Nationalité des décédés pas encore connue #AttaqueOuaga #Burkina

12h24 : Selon France Info, le dernier bilan provisoire des attaques terroristes s'élève à 27 morts et une Française figurerait parmi les blessés. Sur Twitter, l'ambassadeur de France à Ouagadougou évoque aussi 27 morts. Il dément la présence de femmes parmi les assaillants tués.

12h15 : En frappant le #BurkinaFaso, les terroristes ont de nouveau frappé le monde. Ensemble nous répondrons et nous vaincrons. #JeSuisOuaga

12h15 : Sur Twitter, le Premier ministre Manuel Valls réagit à l'attaque terroriste de Ouagadougou en utilisant le hashtag (mot-clé) #JeSuisOuaga.

12h13 : Il est un peu plus de midi, faisons un point sur cette actualité chargée :

• Les opérations des forces de sécurité burkinabées contre les auteurs des attaques jihadistes à Ouagadougou sont terminées. Le bilan provisoire s'élève à au moins 23 morts. Selon Reuters, quatre jihadistes, dont deux femmes, ont été tués.

Les opposants à l'aéroport de Notre-Dames-des-Landes à Rennes manifestent aujourd'hui. Une mobilisation à suivre en direct sur France 3 Bretagne.

L'Inspection générale des affaires sociales, saisie par le ministère de la Santé pour enquêter sur l'accident survenu lors de l'essai clinique d'un médicament, a débuté aujourd'hui.

Le chef de l'Etat est arrivé à Tulles pour présenter ses voeux "aux territoires". Une visite et un discours à suivre en direct ici sur France 3 Limousin et sur francetv info.

11h58 : Selon Le Monde, l'attaque d'AQMI à Ouagadougou signe la fin de l'exception burkinabé face au terrorisme. Le quotidien liste les événements qui préfiguraient la fin de ce régime d'exception régionale.


11h50 : Attaque jihadiste à Ouagadougou : les opérations sont terminées, indique une source sécuritaire.

11h42 : L'officier de gendarmerie a précisé à l'agence Reuters que deux femmes étaient au nombre des quatre islamistes tués.

11h41 : Selon un officier de la gendarmerie cité par Reuters, un quatrième islamiste a bien été tué à Ouagadougou dans l'hôtel Yibi. Il s'y était retranché après l'assaut donné par les forces de sécurité contre l'hôtel Splendid.

11h27 : #Burkina : au moins 23 morts dans l'attaque du Splendid hôtel. Selon une source sécuritaire, 4 assaillants ont été tués et non 3.

11h26 : #Burkina: Conseil des ministres extraordinaire en cours. Un 4e Jihadiste tué par les forces de sécurité. https://t.co/uqHNAVHw4w

11h25 : Nous l'ignorons. Les forces de sécurité burkinabé ont seulement indiqué que des opérations se poursuivaient dans un hôtel voisin, le Yibi. Sur Twitter, certains font état d'un quatrième jihadiste tué.

11h24 : Bonjour est-ce que les terroristes ont réussis à s'enfuir lors de l'assaut dans le 2nd hôtel ou une nouvelle attaque? Condoléances à toutes les familles concernées.

11h08 : L'attaque terroriste à Ouagadougou a fait au moins 23 morts de 18 nationalités, selon un nouveau bilan transmis par une source sécuritaire à l'AFP.

10h52 : je suis de tout coeur avec vous,toutes les personnes victimes de cette folie meurtrière

10h51 : Après cette attaque,nous nous rendons compte qu'aucun pays de l'Afrique de l'ouest n'est épargné. Dieu nous garde

10h51 : Consternée par cette odieuse attaque frappant la démocratie renaissante du Burkina Faso.Solidarité absolue avec le peuple burkinabè #Lwili

10h51 : Sur Twitter, la secrétaire d'Etat chargée du développement et de la francophonie Annick Giradin fait part de sa "solidarité absolue avec le peuple burkinabé". Dans les commentaires, vous manifestez aussi votre solidarité.

10h39 : L'attaque sanglante au Burkina Faso à la Une du Monde bouclé à l'instant

10h38 : L'attaque terroriste au Burkina Faso est à la une du Monde, bouclé à l'instant, comme on peut le voir sur ce tweet d'un journaliste du quotidien.

10h35 : Attaque Splendide Hôtel "c'est un acte barbare qu'il faut combattre" a dit le Président du Faso Roch Marc... https://t.co/roAu2Z2c4E

10h35 : Le président Kaboré est à l'hôtel Splendid, principal théâtre de l'attaque jihadiste. "C'est un acte barbare qu'il faut combattre", a t-t-il déclaré, selon le média burkinabé RTB.

10h26 : "Puis ils ont tiré sur les réservoirs des véhicules, ce qui a déclenché des incendies, poursuit ce journaliste. Les personnes réfugiées dans le restaurant ont cherché à sortir. Un serveur m'a dit qu'il avait dû ramper sur un cadavre. Tout s'est passé très vite."

10h26 : On en sait un peu plus sur le déroulé de l'attaque grâce à une journaliste sur place, contacté par francetv info. "Les assaillants ont ouvert le feu sur le Taxi Brousse, un bar, puis dans la foulée sur le Capuccino. C'était vendredi soir, les gens sortent, donc c'était plein. Ils ont tiré en visant les Blancs, raconte-t-il.

10h20 : Les assaillants retranchés à l'hôtel Yibi situé à 50m du Splendide Hotel evacué après l'assaut. #lwili #burkina

10h20 : Hôtel #Yibi, le second lieu victime de la barbarie inhumaine de ces fous du diable ! #ouagattacks

10h19 : Un Burkinabé publie une photo sur Twitter de l'hôtel Yibi, dans lequel des opérations se poursuivent, selon les autorités. Il est situé près du Splendid et du café Cappuccino, comme on peut le voir sur la carte postée par un autre internaute.

10h15 : Voici des images de l'attaque à Ougadougou. On y voit notamment des échanges de tirs entre les jihadistes et les forces de l'ordre et la mise en place des forces spéciales en vue de l'assaut.


(FRANCE 2)

10h12 : Une source sécuritaire fait état d'"au moins 22 morts" dans l'attaque jihadiste à Ouagadougou.

10h06 : Le bilan reste incertain et pourrait s'alourdir. Des témoins ont fait état d'au moins vingt morts. Les autorités ont indiqué de leur côté que trois jihadistes avaient été tués. Nous vous tiendrons informés dès que possible.

10h06 : Bonjour, Vous ne parlez que de personnes évacuées et/ou blessées : y a-t-il d'autres victimes que les assaillants ?

09h55 : Leila Alaoui est sortie du bloc opératoire, elle est stable. Merci @FatymLayachi pour les updates !

09h55 : @leila_alaoui blessée amie/photographe attaque #Qaida a #Ouagadougou @TEDAourir @Ablati @Moh_Alami @AidaAlami

09h54 : La photographe franco-marocaine Leila Alaoui, blessée durant la prise d'otage, a pu être évacuée, elle devrait être opérée.

09h54 : Selon le consultant spécialiste des groupes jihadistes Romain Caillet, la photographe franco-marocaine Leila Alaoui a été blessée durant la prise d'otage mais a pu être évacuée. Un autre internaute indique sur Twitter qu'elle a été opérée et que son état est stable.

09h50 : Opération toujours en cours avenue N'Krumah. Zone à éviter impérativement.

Bonne coordination sur le terrain des unités engagées. #Burkina

09h50 : @anonyme Comme je l'indiquais plus tôt, il s'agit de l'hôtel Yibi. Le ministre de l'Intérieur burkinabé, Simon Compaoré, n'a pas précisé si des assaillants y étaient retranchés et si une prise d'otages était en cours.

Sur Twitter, l'ambassadeur français au Burkina confirme qu'une opération est toujours en cours avenue N'Krumah.

09h49 : Connait-on le nom du deuxième hôtel assiégé ?

09h44 : Refaisons un point sur l'actualité, dominée par l'attaque terroriste à Ouagadougou

• 126 personnes, dont 33 blessées, ont été libérées et trois jihadistes tués lors de l'intervention des forces de sécurité contre les auteurs des attaques terroristes à Ouagadougou, qui ont fait au moins vingt morts. Un assaut est encore en cours dans un hôtel voisin.

Six hommes âgés de 28 à 49 ans, tous soumis au même essai clinique, ont été hospitalisés à Rennes. L'un est en état de mort cérébrale, et quatre autres sont dans un état très préoccupant. Voici ce qu'il faut savoir sur cet essai clinique.

En ouverture de la 21e journée de Ligue 1 Nice s'est imposé 2 buts à 1 contre Angers et grimpe à la 3e place.

09h39 : Pour ceux qui arrivent dans ce direct, voici un article qui résume ce que l'on sait de l'attaque terroriste à Ouagadougou, qui a fait au moins vingt morts.

Des officiers de sécurité burkinabés couchés au sol pendant la prise d'otages à l'hôtel Splendid, à Ouagadougou, vendredi 15 janvier. 
(REUTERS)

09h36 : @anonyme. Selon le ministre de l'Intérieur burkinabé, les assauts sont terminés sur l'hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino. Mais un assaut est toujours en cours dans un hôtel voisin. Selon le site d'informations Burkina24, il s'agit de l'hôtel Yibi, dans lequel des opérations de fouilles sont en cours.

09h35 : Bonjour je ne comprends plus, il y a-t-il encore un assaut en cours?

09h25 : Selon une journaliste sur place, les assaillants sont retranchés dans un autre hôtel que le Splendid, dans lequel l'assaut est terminé.

09h21 : Les assauts sont terminés sur l'hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino. Un assaut est en cours dans un autre hôtel, indique le ministre de l'Intérieur burkinabé.

09h17 : 126 personnes ont été libérées, dont 33 sont blessées. Trois jihadistes ont été tués, annonce le ministre Intérieur burkinabé.

09h11 : Le commando islamiste a piégé l'hôtel Splendid à l'explosif, ralentissant la progression des forces spéciales, selon un responsable des forces de sécurité cité par l'agence Reuters.

08h55 : @loustic du 29 : L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), qui l'a attribuée au groupe Al-Mourabitoune du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar. Ce groupe est rallié à Aqmi, selon SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes.

08h54 : Qui est le groupe terroriste qui a revendiqué cette attaque ?

08h36 : Ouagadougou : Les lieux attaqués comptent plus d'africains que d'occidentaux. Les médias parlent bcp des expatriés mais ils ne sont pas les seuls visés.Lycée français, à 500 m de là, est bien entendu fermé ce matin.

08h36 : @larobenj : Impossible pour l'instant de savoir avec précision quelles sont les nationalités des personnes qui se trouvaient ou se trouvent encore dans l'hôtel. L'établissement est prisé des Occidentaux. Je communiquerai des informations dès que j'en saurai plus.

08h35 : Connaît-on les nationalités des personnes présentes dans l'hôtel ?

08h31 : Voici deux photos de l'intervention des forces pendant l'assaut à Ouagadougou diffusées par l'agence Reuters. Sur la deuxième photo, on voit des membres des forces spéciales françaises et américaines, venus prêter main forte aux forces burkinabé.





(REUTERS)


08h19 : Bonjour @anonyme. L'ambassade de France a mis en place une cellule de crise. Vous pouvez la contacter au , (en ajoutant le si vous appelez depuis la France). Vous pouvez également suivre les informations sur le compte Twitter de Gilles Thibault, ambassadeur de France, @G_Thibault_Fr.

08h12 : Quel est le numéro d'appel d'urgence pour avoir des nouvelles de français sur place ?Merci

08h10 : A ma connaissance, c'est la 1e fois qu'un groupe jihadiste diffuse une "interview" avec des terroristes durant une prise d'otage.

08h10 : Son interlocuteur d'AQMI demande à l'assaillant s'il a un message pour la France, celui-ci bien entendu répond en proférant des menaces.

08h10 : La branche médiatique d'#AQMI vient de diffuser l'enregistrement audio d'une discussion avec l'un des assaillants du Splendid à #Ouagadoudou

08h10 : Romain Caillet, consultant spécialiste des groupes jihadistes, donne des précisions sur la revendication d'AQMI. Le groupe a diffusé un message et un enregistrement qui met en scène l'interview d'un assaillant qui est à l'intérieur de l'hôtel. La France a été évoquée.

08h07 : Le dirigeant historique d'Al-Mourabitoune n'est autre que Mokhtar Belmokhtar, un des chefs jihadistes les plus redoutés du Sahel. C'est lui qui avait préparé l'attaque d'In Amenas, en Algérie, en janvier 2013.

08h03 : Le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attaque. Selon SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes, Aqmi a posté un message sur la messagerie Telegram, attribuant l'attaque au groupe islamiste Al-Mourabitoune qui a récemment rejoint ses rangs.

07h53 : Je réside à 800 m environ du Splendid et entends des tirs sporadiques actuellement

07h53 : Ce café-restaurant, lui aussi prisé de la clientèle expatriée, est situé non-loin de l'hôtel Splendid. Il est également visé par le commando. "Sur la terrasse du Cappuccino, les sapeurs-pompiers ont vu une dizaine de cadavres", a déclaré à l'AFP le ministre de l'Intérieur, Simon Compaoré.

07h47 : échanges de tirs ont lieu entre forces de sécurité et jihadistes au café-restaurant Cappuccino de Ouagadougou, constate un journaliste de l'AFP.

07h39 : #SplendidHotel ça bouge du côté des forces spéciales

07h39 : #SplendidHotel le jour se lève à #Ouagadougou et l'assaut est toujours en cours

07h38 : Toujours sur place. Tirs intenses vers 4h55 et plus rien depuis. Plusieurs personnes libérées. On patiente avec les militaires.

07h38 : Les forces spéciales en provenance de Bamako se sont posées à #Ouagadoudou #hotelSplendid

07h38 : Voici les dernières informations données par des journalistes sur place via Twitter.

07h35 : "Les forces françaises apportent leur soutien aux forces Burkinabé."


François Hollande dénonce "l'odieuse et lâche attaque qui frappe Ouagadougou". Le communiqué diffusé par l'Elysée précise que "le président de la République fait part de son total soutien au président Kaboré et au peuple burkinabé".

07h27 : Voici un point sur ce que l'on sait de cette attaque sanglante, lancée sur un restaurant et un hôtel de Ouagadougou fréquentés par des Occidentaux :

• L'assaut est toujours en cours. Les forces burkinabè sont appuyées par les forces spéciales françaises.

• Le directeur du principal hôpital de Ouagadougou fait état d'un premier bilan global d'au moins "une vingtaine de morts".

• Un ministre burkinabè a annoncé que 30 personnes avaient pu sortir "saines et sauves" de l'hôtel et que 33 blessés avaient été évacués.

• L'opération est revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique, moins de deux mois après une attaque similaire au Mali.

05h20 : Ce direct est terminé pour cette nuit. Voici les principaux titres développés sur notre page d'accueil :

Une attaque jihadiste dans le centre de Ouagadougou a fait au moins 20 morts.L'assaut pour délivrer les otages est toujours en cours dans l'hôtel Splendid.

En ouverture de la 21e journée de Ligue 1 Nice s'est imposé 2 buts à 1 contre Angers et grimpe à la 3e place.


Six hommes âgés de 28 à 49 ans, tous soumis au même essai clinique, ont été hospitalisés à Rennes. L'un est en état de mort cérébrale, et quatre autres sont dans un état très préoccupant. Voici ce qu'il faut savoir sur cet essai clinique.

Le professeur qui encadrait les élèves pris dans l'avalanche mortelle aux Deux Alpes était sorti en novembre d'un séjour en hôpital psychiatrique et prenait un traitement lourd. En garde à vue, l'homme a indiqué qu'il "n'avait pas vu le danger".

Ce direct reprend demain à 9 heures.

05h13 : Le point des évacués vers le CHU Yalgado Ouedraogo et l'hopital blaise Compaoré est à cet instant de 33 personnes.

#BurkinaFaso

05h13 : Liberation du ministre Clement Sawadogo et d une trentaire d otages. L operation se poursuit.

#BurkinaFaso

05h13 : "Libération du ministre (du Service public, du Travail et de la Sécurité sociale) Clément Sawadogo et d'une trentaine d'otages", écrit Remis Dandjinou sur son compte Twitter.

05h01 : Trente-trois otages, dont un membre du gouvernement burkinabé, ont été libérés au cours de l'assaut. Les forces spéciales continuent leur opération dans l'hôtel de Ouagadougou au sein duquel sont retranchés des islamistes présumés, annonce le ministre burkinabé des Communications.

05h00 : Des infos?

04h11 : assaut toujours en cours a #SplendidHotel #Ouagadougou

04h11 : L'assaut est toujours en cours selon une journaliste sur place. Plusieurs experts préviennent que la prise de contrôle de l'hôtel risque de prendre beaucoup de temps.

04h10 : Où en est on ?

04h05 : Le gouvernement burkinabé se mobilise. Un conseil des ministres extraordinaire est prévu demain matin à 9 heures (10 heures, heure de Paris) au palais présidentiel, annonce Burkina info TV sur Facebook.

04h01 : "Le BURKINA OU LA MORT, NOUS VAINCRONS"..

04h01 : La chanteur sénégalais Youssou Ndour réagit sur Twitter à l'attaque.

03h44 : On entend des tirs de temps en temps #Burkina

03h43 : Des blindés sont déployés aux abords de l'hotel #Burkina

03h43 : On ramasse les vivants, les morts sont laissés sur place, dit un médecin #Burkina

03h43 : Un serveur au Capuccino m'a dit, la voix blanche, avoir "rampé sur des cadavres" pour sortir du café incendié #Burkina

03h43 : Les assaillants seraient cinq ou six, selon une source sécuritaire. #Burkina

03h43 : Un journaliste sur place raconte les scènes d'horreur dont il est témoin.

03h41 : J'ai connu un Burkina ou toutes les communautés vivaient côte à côte ensemble en paix à Boulsa et voilà que des mécréants viennent y faire couler le sang comme si le Burkina ne paye déjà pas assez cher leurs indépendance !!! Dégoûté...

03h41 : #JeSuisBurkinabé#

03h41 : Tous ces massacres au nom d'une réligion où son dieu est toujours assoiffé de sang! Ouvrez les yeux s'ils vous plaît, vous aussi ???

03h33 : 5. The jihadists inside the hotel claim they killed 30 ppl and that the operation was "revenge against France and the disbelieving West."

03h32 : 4. Meanwhile AQIM has put out new statement. According to transcript provided by SITE, AQIm claims that they reached jihadists inside hotel

03h32 : Selon un nouveau communiqué d'Aqmi traduit par SITE et relayé sur Twitter par une journaliste du New York Times, les jihadistes dans l'hôtel affirment qu'ils ont tué 30 personnes et qu'ils ont agi pour se venger "de la France et de l'Occident mécréant".

03h18 : US strongly condemns attack in Ouagadougou #BurkinaFaso. We extend our deepest condolences to families of victims of this senseless assault.

03h18 : Les Etats-Unis condamnent les attaques et présentent leurs condoléances aux familles de victimes.

03h14 : Bonsoir @anonyme.Je peux vous dire que les Etats-Unis ont apporté un soutien aux forces françaises. Selon un responsable américain de la Défense, "la France a réclamé un soutien immédiat ISR" (surveillance aérienne, souvent assurée par des drones) et il y a au moins un militaire américain sur le lieu de l'attaque, qui joue un rôle de conseil.

03h14 : Est-il précisé si les forces armées françaises et américaines participent à l'assaut?

03h07 : L'assaut a commencé, les différents composantes des forces armées et de sécurité se sont réparties les missions. #Burkina #Lwili

03h06 : Sur Twitter, l'ambassadeur de France confirme que l'assaut a été lancé.

03h05 : #JeSuisBurkinabé#

03h03 : Tous unis face à la barbarie. #JeSuisBurkinabé

02h55 : "Ils sont arrivés et ont commencé à tirer." Voici l'un des premiers témoignages sur l'attaque terroriste à Ouagadougou.

(APTN)

02h46 : Effectivement @Lolo Sénégal, France 24 annonce que les assaillants sont retranchés au troisième étage de l'hôtel.

02h45 : La reconquête de l'hôtel risque d'être longue s'ils sont retranchés au 3ème étage.

02h44 : Des dizaines d'otage viennent d'être évacué de l'hôtel. #SplendidHotel #lwili #Burkina

02h44 : Bonsoir @anonyme.Une dizaine d'otages vient d'être libérée de l'hôtel Splendid, indiquent plusieurs journalistes sur Twitter.

02h44 : Ça sent pas bon !! D'autres nouvelles?

02h36 : "C'est la première fois qu'une attaque frappe le Burkina Faso dans sa capitale", observe sur BFM TV Alain Antil, chercheur à l'IFRI (Institut français des relations internationales). Il ajoute que jusque-là les attaques se localisaient dans le nord du pays, à la frontière avec le Mali.

02h29 : Venons d'entendre une grosse explosion et nous sommes loin du splendid...

02h29 : Ce bilan provient des témoignages recueillis par le directeur du principal hôpital de Ouagadougou. Mais avec l'assaut en cours, ce bilan pourrait malheureusement s'alourdir.

02h29 : Skynews annonce au minimum 20 morts. En savez vous plus sur le crédit qu'on peut accorder à cette info ?

02h25 : Effectivement @Lolo Sénégal, Reuters annonce que l'assaut a été lancé contre l'hôtel de Ouagadougou où des jihadistes présumés sont retranchés.

02h23 : L'assaut aurait commencé ??

02h23 : Le hall de l'hôtel Splendid de Ouagadougou, cible d'une attaque jidahiste, est en feu. L'incendie a commencé dans le hall et a pris de l'ampleur. Des gendarmes qui étaient brièvement entrés dans l'hôtel en sont sortis quelques instants plus tard alors qu'on entendait des cris.

02h19 : Bonsoir @anonyme. Mon collègue Simon Gourmellet vient justement de s'entretenir avec l'ambassade de France à Ouagadougou. Les autorités n'ont pour l'instant aucune information sur d'éventuelles victimes françaises.

02h19 : Savez-vous si des Français se trouvent parmi les victimes ? Le frère d'un ami habite à Ouagadougou ... Ce terrible événement me replonge dans l'angoisse ressentie le soir du 13 novembre. Pensée émue à toutes les victimes et à leurs proches.

02h08 : Le hall de l'hôtel Splendid est en feu. Des cris sont entendus à l'intérieur, annonce un journaliste de l'AFP.

02h01 : Toujours pas d'information en ce sens @anonyme, mais je ne manquerai pas de vous en faire part.

02h01 : L’assaut a-t-il été donné ?