VIDEO. "Ils se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment" : les familles des trois collègues du Val-d'Oise tués à Ouagadougou témoignent

Les trois hommes dînaient ensemble au café-restaurant Le Cappuccino, dans la capitale du Burkina Faso, cible d'une attaque.

Voir la vidéo
D. SCHLIENGER / C. LE GOFF - FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Arnaud Cazier, Eddie Touati et Antonio De Oliveira Basto. Tous les trois étaient collègues. Ils sont morts vendredi 15 janvier à Ouagadagou (Burkina Faso) dans l'attaque jihadiste qui a fait 29 morts. Ils dînaient ensemble au café-restaurant Le Cappuccino. 

"On se pose 1 000 questions"

Arnaud Cazier et Eddie Touati étaient de nationalité française, Antonio De Oliveira Basto de nationalité portugaise. Ils étaient "partis en mission au Burkina Faso pour le compte de notre entreprise", a déclaré le président de Scales, une société de transports du Val-d'Oise.

Les familles de ces trois hommes ont appris leur mort samedi. Cécile Cazier, l'épouse d'Arnaud témoigne pour France 2, tout comme la fille d'Antonio De Oliveira Basto, émue : "Mon père est une victime de terrorisme. On lui a tiré dessus. C'est difficile. On se pose 1 000 questions."

Le JT
Les autres sujets du JT
Eddie Touati, Antonio De Oliveira Basto et Arnaud Cazier.
Eddie Touati, Antonio De Oliveira Basto et Arnaud Cazier. (FRANCE 2)